> Tech > Le frontal Web

Le frontal Web

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

Le frontal de l'application Library History consiste en deux pages Web principales : une page sur laquelle l'utilisateur peut spécifier une plage de dates et visualiser des informations sur plusieurs bibliothèques sous forme de tableau, et une page présentant les résultats pour une bibliothèque donnée sous forme de graphique. J'ai

Le frontal Web

utilisé différents outils pour mettre en oeuvre l’application : deux formulaires
HTML (Hypertext Markup Language) qui affichent tableau et graphique, plusieurs
fichiers de macros Net.Data contenant les instructions permettant d’envoyer des
requêtes à  l’AS/400 et de formater les données retournées par l’AS/400 pour les
pages HTML, et pour terminer, des instructions HTTP (Hypertext Transfer Protocol)
Server qui établissent une correspondance avec les dossiers IFS (Integrated File
System) de l’AS/400 dans lesquels on installe les utilitaires HTML, macros, images
et graphiques Java utilisés par l’application.

Après avoir installé l’application Library History, démarrez-la en entrant l’URL
http://votreAS400/cgi-bin/db2www/libhst/libhst.mac/libtable
dans le navigateur Web. Lorsque la première page Web est affichée, sélectionnez
une date de départ et de fin et cliquez sur le bouton Display History. Pour chaque
bibliothèque de l’AS/400, l’application affiche le nombre d’octets de DASD utilisés
aux dates de départ et de fin ainsi que la différence (figure 1). L’enregistrement
*ALLDASD indique le nombre d’octets total utilisés pour l’ensemble des bibliothèques.
Les titres de colonnes du tableau représentent des boutons. Lorsque vous cliquez
sur un bouton en haut d’une colonne, le tableau est trié en ordre décroissant
par cette colonne. Lorsqu’on clique à  nouveau sur le bouton, le tri change et
devient croissant.

Lorsque la page est chargée pour la première fois, le tableau est trié par ordre
décroissant par la colonne qui présente la différence dans l’utilisation des unités
de disques (la colonne DASD Delta). Ce choix de ce tri particulier est utile parce
qu’il met en évidence les bibliothèques dont l’utilisation DASD a le plus augmenté
sur la période de temps sélectionnée. On peut utiliser cette information si on
rencontre une augmentation imprévue de l’utilisation DASD. En affichant les informations
historisées pour la période courante et pour une période antérieure à  l’augmentation,
on peut facilement isoler la bibliothèque dans laquelle l’augmentation a eu lieu.

Chaque entrée de bibliothèque possède un lien hypertexte permettant de visualiser
un graphique des informations détaillées.

Outre l’intérêt immédiat de disposer d’informations sur l’historique de la bibliothèque
pour isoler les problèmes, on peut également souhaiter disposer d’informations
sur l’utilisation des unités de disques à  long terme afin de planifier l’acquisition
de disques supplémentaires. Chaque entrée de bibliothèque dans le tableau de la
figure 1 possède un lien hypertexte sur lequel il est possible de cliquer pour
visualiser un graphique contenant des informations détaillées. Le graphique de
la figure 2 présente le nombre de mégaoctets des unités de disques utilisés par
la bibliothèque sélectionnée à  chaque point de l’échantillonnage et entre les
dates choisies, dates limites incluses. On peut utiliser le graphique et l’enregistrement
*ALLDASD pour planifier le moment où on aura besoin d’espace disque supplémentaire
(ou le moment où il sera nécessaire d’imposer des règles de nettoyage).

Pour le graphique, j’ai utilisé une applet JavaChart fournie dans la bibliothèque
graphique de la version freeware de Visual Engineering (disponible sur http://www.ve.com).
Une licence gratuite protège les applets aussi longtemps qu’on ne les utilise
que pour afficher des graphiques dans ses propres pages HTML. Une version développeur
de la bibliothèque graphique est également disponible pour un prix modique.

Les macros Net.Data extraient les informations sur les bibliothèques du fichier
base de données et utilisent les données récupérées avec le code HTML que j’ai
écrit pour générer du code HTML pour les pages Web de l’application. Observez
l’URL du champ Adresse de la page Web de la figure 1. La première partie, http://mel400:4000,
indique l’AS/400 sur lequel l’application a été installée et le numéro de port
utilisé pour y accéder (le numéro de port est nécessaire si on possède plus d’une
instance de HTTP Server). La deuxième partie, /cgi-bin/db2www, indique que le
programme Net.Data doit être exécuté. Les instructions de l’instance de HTTP Server
font correspondre cette référence au programme Net.Data de l’AS/400 (plus de détails
à  ce sujet un peu plus loin). La partie suivante, /libhst/libhst.mac, pointe vers
le fichier texte pour la macro Net.Data à  charger. La dernière partie, /libtable,
indique le nom d’une section HTML du fichier libhst.mac à  afficher.

Pour l’analyse de quelques-unes des techniques Net.Data que j’ai utilisées dans
l’application Library History, voir “Net.Data Code Reuse Techniques” sur le site
Web AS/400 e-Developer à  l’adresse http://www.news400.com/edev/marapr1999/Smith/.
(AS/400 e-Developer est un bulletin d’informations traitant de Net.Data, Java
et de développement Domino). Pour obtenir des informations générales sur Net.Data,
rendez-vous à  l’adresse http://www.as400.ibm.com/netdata

Téléchargez gratuitement cette ressource

Guide de Services Cloud Managés

Guide de Services Cloud Managés

Accélérer votre transformation digitale, protéger et sécuriser vos environnements Cloud avec les offres de support, d'accompagnement et de services managés. Découvrez le TOP 3 des Services Managés pour accompagner la transformation de vos environnements Cloud, gagner en agilité et en sécurité dans un monde d'incertitudes.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010