> Tech > Le point de sortie Command Analyzer Retrieve

Le point de sortie Command Analyzer Retrieve

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

Le nom du point de sortie pour Command Analyzer Retrieve est QIBM_QCA_RTV_COMMAND. Ce point de sortie se manifeste une fois que l’analyseur de commandes a effectué la plus grande partie de son travail, mais avant que le contrôle ne soit passé au programme de traitement de commandes (CPP,

command processing program).

Comme ce programme de sortie est appelé avant le CPP, il ne peut pas prédire si la commande ira normalement ou anormalement à son terme. Il sait seulement que la commande est tentée, sans aucune connaissance de, ou de l’impact potentiel sur, la sortie du CPP (c’est-à-dire si l’opération va échouer ou réussir). Le nom de l’interface du point de sortie pour ce point de sortie est RTVC0100.

Cette interface de point de sortie est similaire à l’interface CHGC0100 vue dans la section précédente. Ici encore, votre programme de sortie doit analyser les éléments de données individuels du paramètre RTVC0100 (figure 3). On ajoute le programme point de sortie à la commande en utilisant la commande ADDEXITPGM. Dans le cas du point de sortie de la commande Retrieve, il faut spécifier le nom de la commande et la bibliothèque où elle se trouve, dans le paramètre PGMDTA, comme dans l’exemple suivant :

ADDEXITPGM EXITPNT(QIBM_QCA_RTV_COMMAND)
+ FORMAT(RTVC0100)
+ PGMNBR(1)
+ PGM(MYLIB/RSTOBJEXIT)
+ TEXT(‘Exit program for RSTOBJ’)
+ PGMDTA(*JOB 20 ‘RSTOBJ QSYS’)

Pour le point de sortie de la commande Retrieve, vous pouvez enregistrer jusqu’à dix programmes par commande, en incrémentant le paramètre PGMNBR pour chaque programme consécutif. Cela vous permet d’exécuter une séquence de programmes, ou un programme de sortie de tiers ou de fournisseur, et exécuter quand même votre propre programme. Vous devez spécifier le paramètre PGMDTA avec une longueur de données de 20, le nom de commande dans les 10 premières positions, et la bibliothèque de commandes dans les 10 positions suivantes, comme dans l’exemple.

L’analyseur de commandes a pour ordre d’utiliser le programme de sortie RSTOBJEXIT dans la bibliothèque MYLIB chaque fois qu’il lui est demandé d’exécuter la commande RSTJOB qui se trouve dans la bibliothèque QSYS. La figure 4 contient un exemple de programme de sortie utilisable pour la commande RSTOBJ. Il envoie un message à une file d’attente de messages chaque fois que la commande RSTOBJEXIT est utilisée. Il envoie aussi un message au journal d’historique QHST.

Le traitement effectué dans ce programme est très simple, mais il fournit un modèle que vous pourrez utiliser pour créer votre propre programme. A noter que ce programme de sortie n’est enregistré que pour superviser l’usage de la commande RSTOBJ. Bien entendu, vous pourriez aussi l’utiliser pour superviser toutes les commandes RSTxxx en ajoutant le même programme de point de sortie pour chaque commande RSTxxx (par exemple RSTLIB, RST, RSTLICPGM).

Téléchargez gratuitement cette ressource

Aborder la Blockchain, comprendre et démarrer

Aborder la Blockchain, comprendre et démarrer

Une véritable révolution se prépare progressivement... les entreprises doivent veiller à ne pas rester à l’écart et se faire prendre de vitesse. Tout comme la mobilité ou encore le cloud, la blockchain est une composante essentielle de la transformation numérique. Découvrez, dans ce dossier, comment aborder, comprendre et démarrer la Blockchain

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010