> Tech > Le portage d’applications C/C++

Le portage d’applications C/C++

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

Le deuxième plus grand apport de nouvelles applications provient du portage d'applications C et C++. Celles-ci ont en effet représenté 17% des apports de l'année dernière. Ces portages sont l'oeuvre d'un mélange d'éditeurs NT et Unix qui tentent d'élargir leurs parts de marché au-delà  de leurs plates-formes traditionnelles. “ Les

Le portage d’applications C/C++

portages
C et C++ ont le plus souvent tendance à  fournir des applications métiers.
Plusieurs de ces applications sont des solutions NT souhaitant percer sur le marché
des applications midrange car elles n’y parviennent pas sur NT, ” explique Mark
Oldenburg, Directeur de la division AS/400 solution management de l’organisation
PID.

Pour Lilly Software Associates (http://www.visualmfg.com),
qui a porté son application Visual Manufacturing for NT sur AS/400 l’été dernier,
il y avait également un intérêt technique. “ Nous nous sommes intéressés aux AS/400
pour profiter de la sécurité qu’ils offrent sur Internet, ” précise le président,
Dick Lilly. Cependant, disposer d’une offre midrange constituait aussi un des
facteurs motivant cette démarche. “ Il existe beaucoup de personnes fidèles aux
AS/400 et qui ne s’intéressent pas aux solutions NT, ” ajouta-t-il.

La part des nouvelles solutions C/C++ reflètent aussi les améliorations
sensibles d’OS/400 en ce qui concerne la prise en charge des portages d’applications
Unix, y compris le support de SUS (Single Unix Specification). Par ailleurs, proche
du système de fichiers Unix, IFS, le système de fichiers intégré de l’AS/400 facilite
également le portage d’applications Unix.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Comment sécuriser la Digital Workplace ?

Comment sécuriser la Digital Workplace ?

Avec le recours généralisé au télétravail, les entreprises ont ouvert davantage leur SI. En dépit des précautions prises, elles ont mécaniquement élargi leur surface d’exposition aux risques. Découvrez 5 axes à ne pas négliger dans ce Top 5 Sécurité du Télétravail.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010