> Tech > Le statu quo vous satisfait-il ? (2)

Le statu quo vous satisfait-il ? (2)

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

Le coût et la complexité expliquent que les administrateurs Windows aient traîné les pieds dans la mise en oeuvre des SAN. Tout d'abord, jusqu'à  une date récente, le service informatique a lié l'investissement en stockage à  l'achat d'un serveur individuel, justifiant ainsi le coût d'après l'application ou le service apporté

par le serveur.
Pour toute infrastructure, DAS ne demande
que des cordons d’alimentation
et du câblage SCSI, pas de quoi
bouleverser l’environnement. En revanche,
les SAN demandent un investissement
important en infrastructure
et en personnel. Ils s’appuient sur une
infrastructure Fibre Channel complète
avec des concentrateurs, des commutateurs
coûteux, et un câblage fibre optique
onéreux.

De plus, le SAN exige une importante
formation du personnel ou le recrutement
de gens compétents en la
matière. La mise en oeuvre d’un SAN affecte
le modèle de stockage, la planification
de capacité, le provisionnement
et le plan antisinistre. C’est pourquoi
les petites entreprises ont du mal à  y
entrer et, bien souvent, seules les
grandes entreprises dotées d’un gros
budget et d’un personnel qualifié peuvent
passer aux SAN dans l’environnement
Windows.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Cloud hybride : 4 Stratégies de réussite

Cloud hybride : 4 Stratégies de réussite

Que vous souhaitiez développer ou renforcer votre approche du Cloud hybride, évaluer les meilleures options ou encore enrichir votre processus de prise de décision, découvrez dans ce Guide, 4 stratégies de Cloud hybride alignées avec vos objectifs business & technologiques.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010