> Tech > Le wizard New Partition

Le wizard New Partition

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

Dans la fenêtre Configure Logical Partitions, vous pouvez sélectionner New Logical Partition dans le menu File ou dans un menu contextuel de l'un des dossiers de l'arbre. Ce wizard présente quelques questions de base destinées à  créer une nouvelle partition. Il commence par demander le genre de partition que vous

Le wizard New Partition

souhaitez créer. Ce
peut être une nouvelle partition
OS/400, une nouvelle partition réservée
à  un usage futur, ou une nouvelle
partition pour un système d’exploitation
invité (Linux pour ne pas le nommer).
Le wizard vous aide aussi à  configurer
les ressources de la nouvelle partition.
Dans la figure 3, il demande la
quantité de mémoire que vous voulez
allouer à  la nouvelle partition et à  partir
de quelle partition s’effectue ce
transfert.
Je crée une partition appelée Greg
qui exécutera l’OS/400 et je veux lui attribuer
1 000 Mo de mémoire. Mais,
comme je n’ai pas suffisamment de
mémoire non attribuée, je peux soit
déplacer de la mémoire en provenance
d’une partition existante, soit la mélanger.
J’ai choisi de déplacer la totalité
des 1 000 Mo de la partition primaire,
mais j’aurais très bien pu choisir 200
Mo à  partir de Unassigned Hardware et
800 Mo à  partir d’une partition existante.
Le wizard demande aussi le type de
processeurs à  utiliser dans cette nouvelle
partition. Si je choisis Dedicated
Processors, des processeurs entiers lui seront dédiés. Je peux attribuer des
processeurs entiers à  ma partition
Greg et seule cette partition pourra en
disposer. Je peux aussi choisir Shared
Processors qui me permet d’attribuer
0,5 ou 1,25 processeur à  cette partition,
tandis que d’autres parties du
processeur sont soit non attribuées
soit partagées dans une autre partition.
Si le système prend en charge
Ethernet virtuel, le wizard demandera
quelle connexion Ethernet vous voulez
que cette nouvelle partition utilise.
Pour cela, il montre les connexions disponibles
sous forme de colonnes et les
partitions sous forme de lignes. Vous
devez sélectionner la connexion (colonne)
pour chaque partition, pour
permettre à  ces partitions de communiquer
par le biais de cette connexion.
Cette souplesse permet aux partitions
1 et 2 de dialoguer en utilisant la
connexion Ethernet virtuelle #1, et
aux partitions 2 et 3 de faire de même
par la connexion Ethernet virtuelle #2.
Le wizard ira à  son terme et récapitulera
ce qui a été attribué à  chaque
partition : mémoire, processeurs et I/O
virtuel. Pour utiliser la nouvelle partition,
il vous faudra redémarrer le système
physique. La fenêtre Configure
Logical Partitions montrera la configuration
en cours et celle qui entrera en
vigueur dès que vous redémarrerez le
système.

Téléchargez gratuitement cette ressource

IBMi et Cloud : Table ronde Digitale

IBMi et Cloud : Table ronde Digitale

Comment faire évoluer son patrimoine IBMi en le rendant Cloud compatible ? Comment capitaliser sur des bases saines pour un avenir serein ? Faites le point et partagez l'expertise Hardis Group et IBM aux côtés de Florence Devambez, DSI d'Albingia.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010