> Sécurité > L’économie du cybercrime explose

L’économie du cybercrime explose

Sécurité - Par iTPro.fr - Publié le 06 juin 2016
email

Qui n’a jamais entendu parler de l’économie souterraine au sein de laquelle fructifie le cybercrime ?

L’économie du cybercrime explose

Que l’on évoque la motivation des attaquants ou le mode opératoire formalisé des organisations criminelles, l’objectif est bien l’augmentation des profits illégaux. Des cybercriminels professionnalisés aux moyens de financement très  solides et aux collaborations efficaces, comment les entreprises peuvent-elles faire face ?

Une chaîne de valeur bien rôdée

Les attaquants très ingénieux élaborent des méthodologies très sophistiquées et mettent en œuvre des processus opératoires proches de ceux utilisés en entreprises afin de faire progresser leur ROI. 

Ne sous-estimons pas les valeurs qui fondent l’économie souterraine du cybercrime. 

Les cinq éléments à retenir

Voici les cinq éléments critiques dans la chaîne de valeur des attaquants (1) 

– La gestion des ressources humaines pour un niveau maximum des compétences et des formations des équipes attaquantes

– Les responsables opérationnels pour la transmission des informations et la fluidité des sources de financement

– Les compétences techniques pointues pour la recherche, l’exploitation des vulnérabilités, l’automatisation des attaques

– La logistique opérationnelle pour une livraison en temps et en heure des produits vendus

– Les ventes et le marketing pour une réputation infaillible desgroupes et des produits dignes de confiance vendus sur le marché parallèle 

Comment contrecarrer les risques ?

– Mettre en place des solutions de chiffrement de bout en bout afin de réduire les risques potentiels

– Limiter la surface exposée aux attaques qui a augmenté avec l’explosion de la mobilité de l’Internet des Objets

– Surveiller ses propres adversaires en utilisant des méthodes, ‘deception grids’, pour apprendre des attaquants naviguant sur les réseaux parallèles

– Se rendre moins attrayant aux yeux des cybercriminels

 

(1) Hewlett Packard Enterprise (HPE) publie les résultats d’une étude The Business of Hacking, s’appuyant sur les données et observations faites par les équipes de sécurité HPE, les sources de renseignement accessibles en open source et autres rapports d’entreprises de l’industrie pour fournir des informations quant aux motivations, organisations et possibilités des attaquants.

Téléchargez gratuitement cette ressource

IBMi et Cloud : Table ronde Digitale

IBMi et Cloud : Table ronde Digitale

Comment faire évoluer son patrimoine IBMi en le rendant Cloud compatible ? Comment capitaliser sur des bases saines pour un avenir serein ? Faites le point et partagez l'expertise Hardis Group et IBM aux côtés de Florence Devambez, DSI d'Albingia.

Sécurité - Par iTPro.fr - Publié le 06 juin 2016