> Tech > Lecteur multiplate-formes

Lecteur multiplate-formes

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

 Un aspect notable de Silverlight 2 est sa capacité à fournir une logique applicative basée sur .NET au-delà du cercle traditionnel des clients compatibles avec .NET. Cette caractéristique séduit les développeurs .NET, indique Andrew Brust, responsable des nouvelles technologies pour le cabinet de consulting twentysix New York

« J’entends de plus en plus de membres de la communauté des développeurs qui parlent de la potentialité d’une exécution sur Mac en la qualifiant de possibilité intéressante, voire d’une exigence réelle », déclare Brust. « Pour ces développeurs, la seule autre manière de répondre à cette exigence consiste à écrire une véritable application de navigateur, probablement avec AJAX, autrement dit avec Microsoft ASP.NET AJAX ou un autre kit. » 

A l’heure actuelle, Microsoft fournit des runtimes Silverlight pour des navigateurs spécifiques s’exécutant sur des PC avec Windows XP, Windows Vista et Mac OS X. Les navigateurs pris en charge inclus Internet Explorer et Firefox sur les clients Windows, ainsi que Firefox et Apple Safari sur les postes Mac. L’éditeur de Redmond a également annoncé le développement de runtimes pour deux plates-formes mobiles : Windows Mobile et les périphériques avec le système d’exploitation Symbian du fabricant de téléphones mobiles Nokia Corp. Selon Guthrie, des tests privés avec d’autres partenaires sont en cours. 

Toujours selon Brust, aujourd’hui les développeurs peuvent construire des applications métier Web sophistiquées en utilisant l’approche AJAX basée sur JavaScript, mais ces efforts peuvent aboutir droit dans le mur. 

« Par rapport aux technologies RIA comme Adobe AIR et Silverlight, AJAX continue de fournir un environnement relativement primitif de programmation d’applications tout en conservant l’exécution des éléments complexes sur le serveur », explique Brust. Tandis que des technologies comme AJAX minimisent leur infériorité et parfois le font extrêmement bien, le travail dans un environnement requalifié et peu commode comme HTML déçoit franchement les développeurs d’entreprise et constitue simplement un environnement peu amène pour les applications métier. » 

La portée multiplate-formes du développement .NET et Silverlight ne s’étend pas de manière native aux clients Linux qui, selon Microsoft, constituent une niche trop limitée pour justifier un développement dédié. L’éditeur a externalisé cet aspect, en proposant un support technique pour les projets open source Mono et Moonlight dirigés par Miguel de Icaza et sponsorisés par le fournisseur Linux SuSE Novell.

Mono est une implémentation open source de .NET Framework qui permet aux développeurs de fournir des applications compatibles .NET sur les systèmes Linux, BSD et Solaris. L’actuelle déclinaison de Mono, à savoir la récente version 2.0, est équivalente à .NET Framework 3.5, sauf pour les trois composants WPF (Windows Presentation Foun – dation), Windows Communication Foundation et Windows Workflow Foundation. Le projet Moonlight fournit un runtime compatible avec Silverlight 1, qui permet la lecture de contenu sur Linux et d’autres systèmes non pris en charge. Aucun calendrier de prise en charge de Silverlight 2 n’a été annoncé pour Moonlight. 

John Papa, président de la société ASPSOFT Inc. établie à Bradenton, Floride, et auteur d’un livre à paraître, intitulé « Data Services with Silverlight » (éditions O’Reilly, 2008) a été « agréablement surpris » par la capacité multiplateformes de Silverlight. Néanmoins, il s’inquiète de la prise en charge de Linux promise par le projet Moonlight. « Franchement, je ne sais pas combien des sociétés avec lesquelles je travaille ont réellement des utilisateurs finaux qui se servent de Linux », déclare-til. « Si j’avais des utilisateurs Linux, je serais beaucoup plus hésitant concernant l’adoption de Silverlight. » 

Pour l’instant, Moonlight ne prend en charge que le contenu Silverlight 1, mais les développeurs .NET peuvent étendre leurs applications aux clients Linux, BSD et Solaris en codant pour l’infrastructure Mono 2.0. Le projet Mono inclut l’IDE MonoDevelop, lequel permet aux développeurs de créer des applications compatibles .NET et Mono sur Linux. MonoDevelop 2.0 devrait arriver sur le marché début 2009. 
Selon De Icaza, nombre d’applications .NET peuvent être portées immédiatement vers Mono : « Parfois, la refonte est aisée et parfois cela nécessite plus de travail. » 

Téléchargez gratuitement cette ressource

Le Guide d’Orchestration du Parcours client

Le Guide d’Orchestration du Parcours client

Au-delà de la clarification des nouveaux concepts de gestion du parcours client, ce guide vous permettra de définir, créer et mettre œuvre une orchestration complète articulée autour des trois volets essentiels au succès de l’expérience client et de l’entreprise.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010