Assises de la Sécurité 2018
> Sécurité > Les Assises de la Sécurité 2018 : la cybersécurité décryptée !

Les Assises de la Sécurité 2018 : la cybersécurité décryptée !

Sécurité - Par Sabine Terrey - Publié le 09 octobre 2018
email

Découverte du programme de la 18ème édition de l’événement avec son flot d’innovations et de nouveautés sans oublier la place du networking ! Ouverture demain avec la plénière de Guillaume Poupard, Directeur Général de l'ANSSI ...

Les Assises de la Sécurité 2018 : la cybersécurité décryptée !

Les temps forts

L’ouverture des Assises de la Sécurité avec la conférence plénière « Anticipons pour ne plus subir » de Guillaume Poupard, Directeur Général de l’ANSSI, donne le ton de l’événement « c’est un moment fort et l’occasion évidemment de réunir toute la communauté de la cybersécurité » souligne Florence Puybareau, Directrice de la Communication et des Contenus, DG Consultants – Comexposium. Le discours de la plénière « offre à chaque fois une bonne tendance de la cybersécurité qui se décline sur la fin de l’année et début de la suivante, soit 2019 ».

La plénière du 2ème jour soit le jeudi fait intervenir une personnalité. Cette année, le jardinier en chef du Domaine national de Trianon et du Grand Parc de Versailles, Alain Baraton, évoque la problématique de la « mère nature » par rapport à l’écosystème de la cybersécurité. Sa connaissance encyclopédique des jardins lui permet de créer un lien avec le terrain des affrontements numériques aujourd’hui, de voir comment les forces s’équilibrent et surtout comment réussir sur la durée dans un environnement en mutation

Parmi les nombreuses tables rondes, on peut évoquer cette année, une table ronde inédite, le vendredi 12 octobre, menée par une délégation de députés autour de la problématique de la souveraineté numérique, sujet qui tient à cœur de nombre d’entreprises. Découverte des 5 priorités pour garantir la souveraineté numérique de la France au cœur d’un environnement porteur d’opportunités !

De même, le sujet Cyberespace, besoins et perspectives, sera au cœur d’une table ronde avec la présence Olivier Bonnet de Paillerets, Responsable Cyber du Ministre des Armées. Avec un monde spatial en plein essor, les défis de l’innovation technologique et du développement industriel français rendent nécessaires la protection des patrimoines stratégiques, « le cyberespace est un sujet clé, il faut penser à la protection de l’écosystème spatial, cette problématique d’ordre géopolitique est fondamentale » explique Florence Puybareau.

 

Des parcours thématiques !

Cette année, afin de structurer la richesse du contenu, c’est-à-dire les tables-rondes, ateliers, conférences, l’organisation a initié des parcours thématiques regroupés en 11 thèmes (gestion des identités, sécurité des réseaux industriels, données et chiffrement, audit & conseils, réponse aux incidents & gestion des menaces, gouvernance …) pour accompagner au mieux les visiteurs et répondre à leurs attentes.

L’aboutissement de ce contenu sera un livre blanc « sur quelques thématiques fortes de l’innovation des Assises, réalisés par les étudiants de l’école d’ingénieurs EPITA.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Comment aborder la Blockchain, comprendre et démarrer

Comment aborder la Blockchain, comprendre et démarrer

Une véritable révolution qui se prépare progressivement... les entreprises doivent veiller à ne pas rester à l’écart et se faire prendre de vitesse. Tout comme la mobilité ou encore le cloud, la blockchain est une composante essentielle de la transformation numérique. Découvrez, dans ce dossier, comment aborder, comprendre et démarrer la Blockchain

TechLab à la Une  …

Newlode crée, pour cette 18ème édition, le TechLab. Il s’agit d’un espace entièrement dédié aux sessions de démonstrations, jouées par sept partenaires à savoir Palo Alto Networks, F5 Networks, Splunk, Proofpoint, SentinelOne, Service Now et Newlode.

Au choix : Déploiement automatique d’une infrastructure sécurisée dans le Cloud et Threat hunting, détection et remédiation automatique.

Et Florence Puybareau d’ajouter, « autour d’une problématique bien définie, ces partenaires s’associent, montrent leur expertise par des sessions de 20 minutes. En effet, les RSSI cherchent à homogénéiser leurs solutions ».

 

Le Prix des RSSI & de l’Innovation

Le grand prix du RSSI créé en 2017, en partenariat avec le CESIN, le CLUSIF, le CIGREF et l’ANSSI, revient en force cette année pour valoriser les RSSI et les démarches professionnelles. Quatre RSSI sont récompensés : Démarche la plus innovante, Culture Sécurité, Meilleur espoir et Prix Spécial du Jury. « Les Assises ont beaucoup aidé à la montée en puissance du RSSI depuis 18 ans. Aujourd’hui, beaucoup d’enjeux pèsent sur leurs épaules. Ce prix remis par des professionnels est une vraie reconnaissance du travail des RSSI » commente Florence Puybareau.

Le prix de l’Innovation fête sa 13ème édition et récompense une entreprise innovante dans le domaine de la cyber « c’est un booster incroyable en termes de business et une réelle mise en avant, les start-up ont, vraiment, besoin d’être accompagnées ». Cette année, Citalid, qui propose une base de connaissance contextualisée et collaborative sur les cybermenaces, reçoit le prix 2018.

« Avec ces prix, nous sommes dans l’accompagnement et la montée en puissance de la fonction, du secteur, ce qui est l’ADN des Assises de la Sécurité ».

 

Les femmes cyber ?

Un moment est dédié aux femmes dans la cybersécurité, avec un intervenant, Henri d’Agrain, délégué général du CIGREF et trois femmes, Aurélie Michaud, RSSI groupe adjoint, Société Générale, Nadège Reynaud-Sahakian, ingénieur cybersécurité, LVMH, et Véronique Loquet, attachée de presse, AL’X Communication.

Le constat est fait : peu de femmes travaillent dans ce domaine, 11% d’effectif féminin. Alors comment y remédier et mobiliser les talents des femmes dans un domaine en pleine croissance ? Des pistes sont envisagées. La cyber n’est plus simplement du code, elle touche l’étude comportementale, la géopolitique, l’économie,  l’analyse de risques, la sociologie, la psychologie, la stratégie… Différents domaines qui permettent ainsi aux femmes d’évoluer dans ce secteur et de faire entrer des profils pas seulement techniques « par ces biais-là notamment on pourra féminiser la profession et le secteur ».

 

Sécurité - Par Sabine Terrey - Publié le 09 octobre 2018