> Tech > Les CTP

Les CTP

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

Dans la toute première mouture de la technologie Azure, les développeurs peuvent construire des applications .NET 3.5 (par exemple, Windows Communications Foundation) en utilisant les modèles de projet Web ASP.NET de VS 2008 et de nouveaux modèles de projet de services disponibles dans les Microsoft Azure

Les CTP

Tools pour la CTP d’octobre 2008 de Microsoft Visual Studio.

Les outils permettent aux développeurs de tester et de déboguer leur application hors ligne dans un environnement simulant le nuage Internet, lequel environnement est rendu possible par l’intégration de VS avec le stockage et le contrôleur de fabrique de développement Azure proposés dans le Windows Azure SDK. Lorsqu’une application est fin prête pour le déploiement, les développeurs la reconditionnent pour Internet en cliquant sur « Publish » dans VS, ce qui ouvre le navigateur pour le portail des développeurs Azure (Azure Developer Portal), lequel portail est accessible au moyen d’un ID Windows Live.

« J’ai trouvé qu’il est extrêmement facile de créer une application élémentaire d’accès à des données et de mise à jour de celles-ci dans Visual Studio, avec une source de données Internet, et qu’il est particulièrement simple de transférer le tout vers Azure », a indiqué Roger Jennings, analyste chez Oakleaf Systems, lequel a utilisé les Table Services dans le socle Windows Azure pour le stockage des données. Les testeurs de la CTP apprécient au plus haut point la facilité du déploiement sur Internet par rapport à l’approche EC2 (Elastic Compute Cloud) d’Amazon.com, laquelle nécessite beaucoup de travail d’administration, fait observer Jennings.

« Avec Azure, vous pouvez déplacer l’ensemble grosso modo en deux clics », ajoute-t-il. « Un clic pour créer une version intermédiaire en vue des tests et un autre pour convertir cette dernière en version de production accessible à vos clients et aux autres utilisateurs. C’est vraiment bien fait, du travail de champion. » L’évolutivité, l’équilibrage de la charge et la disponibilité, « tous ces aspects sont automatisés », déclare Jennings. « Il vous suffit de définir le nombre maximum d’instances pour lesquelles vous souhaitez payer. Ceci mis à part, la solution évolue automatiquement et je pense que cela va constituer un gros avantage d’Azure. »

Dans de futures CTP, Microsoft devra fournir aux développeurs la possibilité de tester plus d’instances. « Pour le moment, vous devez vous contenter d’une ou deux instances d’applications à tester », explique Jennings. « Je souhaite avoir plus d’applications simultanément. Cinq à dix constitueraient un bon chiffre. » 

Téléchargez gratuitement cette ressource

Comment aborder la sauvegarde moderne ?

Comment aborder la sauvegarde moderne ?

Au-delà de l’effet de « corvée », souvent soulignée par les administrateurs, la sauvegarde moderne est un nouveau concept qui a le potentiel de transformer toute direction des systèmes d’information, quelle que soit sa taille, et d’apporter des réponses fonctionnelles nouvelles pour rendre le service informatique plus efficace. Découvrez comment aborder la sauvegarde moderne

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010