> Tech > Les drivers tierce partie à  la rescousse

Les drivers tierce partie à  la rescousse

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

Aucun des articles Microsoft cités cidessus ne mentionne que ces problèmes de support d'ATA sont propres au driver atapi.sys par défaut, ni que les utilisateurs pourraient être mieux servis en utilisant des drivers tierce partie propres au chipset en service. En effet, les drivers tierce partie contournent souvent la plupart

Les drivers tierce partie à  la rescousse

des problèmes évoqués
ci-dessus et tirent le maximum
des possibilités des chipsets. Dans de
nombreux cas, les routines d’installation
des drivers configurent le système
(y compris le paramétrage des registres)
pour bénéficier au maximum
des modes ATA plus rapides que le
chipset prend en charge. Malheureusement,
bien que la plupart des fabricants
de chipsets système et ATA
fournissent des drivers pour leurs
contrôleurs ATA, la plupart des utilisateurs
ignorent leur existence ou ne les
installent pas.

L’exemple d’un driver de chipset
ATA tierce partie est l’Intel Ultra
Storage Driver, que l’on peut obtenir à 
http://support.intel.com/support/chipsets/
storagedrivers/ultraata. Ce site
non seulement contient des drivers
Ultra ATA pour Win2K et d’autres OS
Windows – avec la prise en charge
complète de tous les modes de transfert
de données ATA – mais il contient
aussi un utilitaire de configuration de
chipset garantissant que Win2K reconnaîtra
correctement votre chipset ATA.
D’autres fabricants de chipsets,
comme VIAHardware.com, produisent
également des drivers Win2K personnalisés
pour leurs contrôleurs. Un dernier
avantage des drivers tierce partie
est que certains d’entre eux comportent
des utilitaires non seulement pour
configurer et activer correctement les
modes de transfert de données ATA
avancés, mais aussi pour savoir quels
modes PIO ou DMA les divers canaux
et unités ATA utilisent. Win2K essaie de
fournir ce même genre d’informations
– par exemple, vous pouvez aller à 
Device Manager, ouvrir la boîte de dialogue
Properties du canal ATA et sélectionner
l’onglet Advanced Settings.
Mais l’information de Win2K manque de détails et, dans certains cas – comme
dans le correctif expliqué dans l’article
Microsoft « Device Manager Lists
ATA-100 Device Incorrectly as Using
PIO Instead of UDMA » (http://support.
microsoft.com/default.aspx?scid
=kb;en-us;q269555) – Win2K affiche
des informations incorrectes.

Pour optimiser la manageabilité, la
fiabilité et les performances de vos unités
ATA dans Win2K, il vous faudra faire
un peu de recherche et de travail personnel.
N’oubliez pas que chaque système
est différent : contrôleurs, chipsets,
marques de disques,
spécifications ATA et drivers. Pour être certain d’avoir la bonne combinaison
de matériel système, de mises à  jour
d’OS et – si nécessaire – de drivers
tierce partie, il faut creuser la question.
Mais avec de la bonne volonté, vous
devriez faire fonctionner vos unités
ATA au mieux de leurs possibilités.

Téléchargez gratuitement cette ressource

TOP 5 Modernisation & Sécurité des Postes Clients

TOP 5 Modernisation & Sécurité des Postes Clients

Pour aider les entreprises à allier les restrictions liées à la crise et la nécessaire modernisation de leurs outils pour gagner en réactivité, souplesse et sécurité, DIB-France lance une nouvelle offre « Cloud-In-One » combinant simplement IaaS et DaaS dans le Cloud, de façon augmentée.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010