> Tech > Les facteurs d’authentification

Les facteurs d’authentification

Tech - Par Renaud ROSSET - Publié le 24 juin 2010
email

Si nous considérons que l’identifiant est une valeur publique (non privée), alors le mot de passe correspond au premier niveau possible d’authentification, l’authentification à un facteur privé. L’authentification protégée uniquement par un mot de passe est dite faible, par opposition avec une authentification forte, possédant plusieurs facteurs privés.

Les facteurs d’authentification

On parle d’authentification forte quand on possède au moins deux des trois facteurs d’authentification possibles, ce que je sais, ce que j’ai et ce que je suis.

Généralement:
• Authentification à un facteur, ce que je sais : le mot de passe.
• Authentification à deux facteurs, ce que je sais et ce que je possède : le mot de passe et un élément physique unique et non reproductible.
• Authentification à trois facteurs, ce que je sais, ce que je possède et ce que je suis : le mot de passe, un élément physique unique et non reproductible, et un élément biométrique (généralement empreinte digitale ou empreinte rétinienne)

La tendance générale se dirige vers une authentification à deux facteurs où le seul mot de passe n’est plus suffisant pour s’authentifier

Téléchargez cette ressource

Comment sécuriser une PME avec l’approche par les risques ?

Comment sécuriser une PME avec l’approche par les risques ?

Disposant de moyens financiers et humains contraints, les PME éprouvent des difficultés à mettre en place une véritable stratégie de cybersécurité. Opérateur de services et d’infrastructures, Naitways leur propose une approche pragmatique de sécurité « by design » en priorisant les risques auxquelles elles sont confrontées.

Tech - Par Renaud ROSSET - Publié le 24 juin 2010