> Tech > Les MODS en action

Les MODS en action

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

A présent, mettons en oeuvre des MODS dans un programme simple (figure 3). L'entreprise XYZ a établi un seuil de $400.000 pour la masse salariale totale de ses cadres supérieurs les mieux rémunérés. Ce seuil de masse salariale ne s'applique qu'à  l'ensemble des employés percevant plus de $50.000 par an.

Les MODS en action

A chaque période de
paye, un programme est exécuté pour vérifier si le seuil de la masse salariale
a été dépassé. Si le salaire combiné de tous les employés qui gagnent plus de
$50.000 dépassent le seuil défini, alors un rapport est imprimé.

L’algorithme du programme consiste à  lire tous les enregistrements du fichier
employés. Si le salaire d’un employé dépasse les $50.000, son nom, sa date d’embauche
et son salaire sont inscrits dans une occurrence distincte de la MODS appelé OPMODS
et son salaire est additionné à  une variable cumulant les salaires et appelée
TOTSAL. Lorsque tous les enregistrements ont été lus, la sous-routine CHECK est
invoquée pour vérifier si le salaire total des employés qui perçoivent plus de
$50.000 dépassent les $400.000. Si c’est le cas, le programme imprime un enregistrement
correspondant à  chaque employé décrit dans OPMODS.

En A, CUROCR est incrémenté d’une unité afin qu’une occurrence différente de la
structure de données soit utilisée pour chaque employé gagnant plus de $50.000.
En B, la même logique (utilisant l’instruction OCUR) extrait les entrées pour
imprimer le rapport.

L’intérêt d’utiliser des MODS dans ce programme consiste dans l’utilisation de
la structure des données pour charger des informations susceptibles d’être utilisées
plus tard. En effet, il n’est pas souhaitable d’imprimer chaque enregistrement
distinct au fur et à  mesure de la lecture du fichier employés car, les enregistrements
ne doivent être imprimés que si et seulement si, à  l’issue de la lecture de la
totalité du fichier employés, le seuil de la masse salariale des cadres supérieurs
a été dépassé. Une MODS permet d’enregistrer les informations dans une structure
facile d’emploi et ce, pour un usage ultérieur. Toutefois, à  l’instar des tableaux,
faites attention à  ne pas utiliser plus d’occurrences que vous n’en avez déclarées
dans la structure de données.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Protection des Données : 10 Best Practices

Protection des Données : 10 Best Practices

Le TOP 10 des meilleures pratiques, processus et solutions de sécurité pour mettre en œuvre une protection efficace des données et limiter au maximum les répercutions d’une violation de données.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010