> Tech > Les outils adéquats (2)

Les outils adéquats (2)

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

Les contraintes les plus couramment utilisées sont les contraintes référentielles, appelées aussi contraintes RI (referential integrity). Les contraintes référentielles définissent la relation entre deux fichiers en termes de clés uniques. Par exemple, on peut exprimer comme une contrainte référentielle une règle de gestion stipulant que tous les enregistrements d'en-tête de

Les outils adéquats (2)

commande doivent
contenir des numéros de clients valides
(la clé unique vers le fichier maître client).
La contrainte joue un double rôle: elle
impose la relation entre les deux fichiers
et indique ce qui se passe si la contrainte
n’est pas respectée.

Les autres contraintes reconnues par
l’OS/400 sont les contraintes uniques et
de clé primaire (qui remplacent les attributs
de clé unique dans DDS) et les
contraintes de vérification (ajoutées à 
l’OS/400 en V4R2 et qui peuvent servir à 
imposer des validations de données
simples comme un intervalle de valeurs.
Comme avec les triggers, vous pouvez
définir des contraintes en utilisant CL ou
SQL, mais SQL offre davantage de possibilités.
Ainsi, il n’y a pas de support CL
pour les contraintes de vérification. Les
modalités de mise en oeuvre des triggers
et des contraintes sont plutôt simples et
directes et sont couvertes en détail
ailleurs (voir Autres lectures).

Téléchargez gratuitement cette ressource

Guide de facturation électronique, voie royale pour le DAF et la digitalisation de la fonction finance

Guide de facturation électronique, voie royale pour le DAF et la digitalisation de la fonction finance

Ce livre blanc expose les problématiques auxquelles sont confrontés les DAF modernes et souligne les bénéfices de la facturation électronique pour la trésorerie. Il dévoile également le processus de déploiement de ce projet de transformation digitale que la réglementation rendra bientôt obligatoire.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010