> Tech > Les outils d’administration de Win2K

Les outils d’administration de Win2K

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

Le lot suivant d'utilitaires qu'il faut avoir à  portée de la main sur le système Win2K Pro sont les Win2K Administration Tools. Ces outils, inclus dans un package Windows Installer nommé adminpak.msi, ne se trouvent pas sur le CD-ROM Win2K Pro Installation - il faut les obtenir à  partir du

Les outils d’administration de Win2K

sous-dossier \i386\system32 d’une
source d’installation Win2K Server
(CD-ROM, point de partage en réseau,
par exemple). Toutefois, comme dans
le cas de Support Tools, veillez à  installer
la version la plus récente
d’Administration Tools. (SP1 et SP2 ont
tous deux été livrés avec des versions à 
jour du fichier adminpak.msi.)
Pour installer le Win2K
Administration Tools, faites un doubleclic
sur le fichier adminpak.msi dans
Windows Explorer. Vous lancez ainsi
l’Administration Tools Installation
Wizard. Le système copie les fichiers
contenus dans le fichier .msi dans le
dossier \winnt\system32 et ajoute des
raccourcis qui représentent les outils
d’administration nouvellement installés
dans le dossier Start, Programs,
Administrative Tools.
Considérez le Win2K Administration
Tools comme des versions
propres à  Win2K des anciens outils
Network Administration de type client
Windows NT. Le package comporte divers
outils – sous la forme de snap-ins
MMC (Microsoft Management
Console) – pour vous aider à  administrer
divers services et composants dans
un environnement de réseau Win2K, y
compris AD, DHCP, DNS, WINS,
Routing and Remote Access et Win2K
Server Terminal Services.
Le RDP 5.0 Terminal Services Client
et le Connect Manager Administration
Kit sont deux composantes importantes
du package Win2K
Administration Tools. Ensemble, ces
deux outils permettent d’administrer
la majorité des principaux services
d’un réseau Win2K.
Contrairement au Support Tools, le
package Win2K Administration Tools
ne contient pas de fichier d’aide central
décrivant les outils inclus.
Cependant, comme avec les versions
de type serveur, pratiquement tous les
outils sont accompagnés de fichiers
d’aide .chm qui expliquent leurs fonctions
et utilisation. (Le plus souvent,
ces fichiers portent le même nom que
l’utilitaire plus une extension .chm.)

Téléchargez gratuitement cette ressource

Comment sécuriser la Digital Workplace ?

Comment sécuriser la Digital Workplace ?

Avec le recours généralisé au télétravail, les entreprises ont ouvert davantage leur SI. En dépit des précautions prises, elles ont mécaniquement élargi leur surface d’exposition aux risques. Découvrez 5 axes à ne pas négliger dans ce Top 5 Sécurité du Télétravail.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010