> Tech > Les points de vigilance

Les points de vigilance

Tech - Par iTPro - Publié le 13 décembre 2010
email


Il convient donc d’éviter les pièges qui sont nombreux dans le monde de la communication mobile. Le premier élément sur lequel il convient d’être vigilant est celui mentionné précédemment, à savoir le choix du terminal et de l’opérateur qui commercialise cet équipement. En effet, de nombreuses fonctions

Les points de vigilance

sont proposées par Microsoft mais elles ne sont pas forcément rendues disponibles par les opérateurs et les constructeurs de terminaux mobiles. Le même terminal pourra disposer de fonctionnalités différentes en fonction du circuit de commercialisation.

En plus du terminal et de l’opérateur, il faut être vigilant sur le type de contrat et d’abonnement proposé. Certaines configurations de connexion ou modes de communication ne sont pas intégrés dans les forfaits des opérateurs et peuvent donc engendrer des surcoûts. Avant de déployer une flotte de mobiles, il convient de s’assurer du type de contrat et des modes de communication autorisés dans le cadre du forfait ou du contrat. Il est donc important de se renseigner sur le mode de facturation au volume de données ou au temps passé ou encore sur les points d’accès à utiliser.

La facturation au volume doit être retenue car le mobile reste connecté en quasi permanence dans le cas du ‘push mail’. Le choix et la déclaration au sein du mobile d’un point d’accès ne correspondant pas au contrat souscrit peuvent rapidement engendrer des facturations très élevées. Il convient donc de maîtriser ces éléments avant d’envisager tout déploiement.

Téléchargez gratuitement cette ressource

HP Elite Slice G2 : optimisez la collaboration… et votre budget !

HP Elite Slice G2 : optimisez la collaboration… et votre budget !

Téléchargez cette étude Forrester et découvrez comment booster la collaboration tout en dégageant un excellent R.O.I grâce au système de vidéoconférence HP Elite Slice G2 avec Microsoft Teams !

Tech - Par iTPro - Publié le 13 décembre 2010