> Tech > Les règles pour maximiser les E/S disques

Les règles pour maximiser les E/S disques

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

La séparation des E/S séquentielles et aléatoires est une règle essentielle. Une base de données Exchange 2000 contient plusieurs types de fichiers et de modèles d'accès, selon le type de clients supportés par une implémentation. Les clients utilisant un protocole MAPI (Messaging API) n'utilisent pas le

Les règles pour maximiser les E/S disques

magasin déroulant
; pour ceux utilisant un protocole Internet (c’est-à -dire IMAP, POP3, SMTP), le
magasin déroulant est le principal emplacement de stockage. De plus, chaque groupe
de stockage Exchange Server possède un jeu de journaux de transaction de bases
de données partagés et chaque groupe de stockage peut être configuré avec plusieurs
fichiers de bases de données (c’est-à -dire des fichiers de magasins propriétaires
– .edb – combinés à  des magasins déroulants – .stm). Comme le moteur de base de
données Exchange Server accède aux fichiers journaux de transactions (.log) de
manière strictement séquentielle, chaque groupe de stockage devrait avoir un volume
de disque dédié (de préférence RAID 1 ou RAID 0+1) dans lequel stocker les fichiers.
Selon les clients supportés, on peut aussi placer le magasin propriétaire et le
magasin déroulant sur des volumes physiques séparés. Mais étant donné le coût
d’une telle configuration et en l’absence de données sur les performances pour
justifier la séparation, la plupart des déploiements consistent à  placer les deux
magasins sur le même volume et à  configurer ce dernier en RAID 5 ou RAID 0+1 pour
garantir des performances et une protection des données maximales. Le Tableau
A énumère un certain nombres de directives générales sur le stockage.

























TABLEAU
A Règles d’or essentielles concernant les fichiers de bases de données,
les modèles d’accès et la conception
Fichier
de base de données
Modèle
d’accès
Pratiques
optimales
Magasin
propriétaire (.edb)
Petites
E/S aléatoires (4 Ko) (lecture synchrone, écriture asynchrone)
Dédier
une grappe RAID 1, RAID 0+1 ou RAID 5 à  chaque groupe de stockage. ce fichier
de base de données peut se combiner avec le magasin déroulant si le serveur
supporte peu ou aucun client utilisant le protocole Internet. Pour les clients
MAPI, combiner ce magasin avec le magasin déroulant. Pour les environnements
d’E/S lourdes, il faudra peut-être une grappe séparée pour chaque magasin
propriétaire d’un groupe de stockage (possibilité de configurer jusqu’à 
cinq bases de données).
Journaux
de transactions de groupes de stockage (.log)
E/S séquentielles
(écriture synchrone)
Dédier
une grappe RAID 1 ou RAID 0+1 à  chaque groupe de stockage.
Magasin
déroulant (.stm)
Grandes
E/S aléatoires (32 ou 64 Ko) (lecture et écriture synchrones)
Dédier
une grappe RAID 1, RAID 0+1 ou RAID 5 à  chaque groupe de stockage. Ce fichier
de base de données peut se combiner avec le magasin propriétaire si le serveur
supporte peu ou aucun client utilisant le protocole Internet. Pour les clients
MAPI, combiner ce magasin avec le magasin propriétaire. Pour les clients
utilisant le protocole Internet dans les environnements d’E/S lourdes, il
faudra peut-être une grappe séparée pour chaque magasin déroulant dans un
groupe de stockage. Cependant, les grappes séparées doubleront le stockage
requis dans un cluster.

Téléchargez gratuitement cette ressource

HP Elite Slice G2 : optimisez la collaboration… et votre budget !

HP Elite Slice G2 : optimisez la collaboration… et votre budget !

Téléchargez cette étude Forrester et découvrez comment booster la collaboration tout en dégageant un excellent R.O.I grâce au système de vidéoconférence HP Elite Slice G2 avec Microsoft Teams !

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010