> Tech > Les terminaux Windows

Les terminaux Windows

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

Les NC ne sont pas complètement morts, mais ils n'ont pas non plus connu le succès immédiat escompté, probablement parce que le langage Java reste une technologie de niche. Le client léger continue à  se développer comme alternative viable au paradigme du client lourd, mais les terminaux Windows, ou une

Les terminaux Windows

certaine version
des terminaux Windows, sont le choix le plus répandu pour les clients de réseau.

Pour donner une définition stricte, disons que le terminal Windows est un client
léger tributaire du réseau, qui supporte l’affichage local d’applications tournant
sur un serveur de terminaux exécutant une version multiutilisateur de Windows
NT (par exemple Citrix WinFrame, Windows NT Server 4.0, Terminal Server Edition).
Un terminal Windows comprend un processeur, une certaine quantité de mémoire,
le support du réseau et de la vidéo, ainsi qu’un clavier et une souris ou leurs
équivalents. Un terminal Windows s’initialise à  partir d’un mini OS dans une ROM
stockée localement – il ne faut rien de plus pour exécuter des applications à 
partir d’un serveur de terminaux.
Comme les applications ne tournent pas localement, un terminal Windows n’a pas
besoin d’autant de mémoire ou de puissance de CPU qu’un NC. Cependant, les NC,
tout comme les terminaux Windows, font rougir les anciens PC. Un terminal Windows
typique a un processeur à  100 MHz et 32 Mo de mémoire ; il n’y a pas plus de quatre
ans, lorsque Windows 95 est arrivé sur le marché, un PC raisonnablement bien équipé
avait 8 Mo de RAM. On le voit, léger ne signifie pas anorexique.

La définition stricte d’un terminal Windows ne reflète pas nécessairement la réalité.
Beaucoup d’entre eux ne se limitent pas à  afficher localement des applications
qui tournent à  distance. Certains systèmes vendus comme terminaux Windows supportent
l’exécution locale des applications Java, d’autres ont des applications intégrées
(comme un navigateur Web) qui tournent localement et d’autres encore ont des disques
durs PC-card. En outre, les terminaux Windows ne sont pas aussi tributaires des
protocoles que les NC. Bien que le protocole d’affichage RDP supporté en natif
par Terminal Server soit tributaire de TCP/IP, ce n’est pas le cas des terminaux
Windows.
Le protocole d’affichage ICA supporte à  la fois les réseaux TCP/IP et IPX/SPX.La
force des terminaux Windows, ce qui les rend cohérents, c’est leur conception
centrée sur Windows. L’OS local exécuté par un terminal Windows peut très bien
ne pas être basé sur Windows (actuellement la plupart des terminaux Windows utilisent
un OS propriétaire – pas Windows CE, bien que les systèmes Windows CE tels queThinSTAR
de NCD soient arrivés sur le marché), mais l’environnement d’exploitation reste
NT.

Téléchargez gratuitement cette ressource

IBMi et Cloud : Table ronde Digitale

IBMi et Cloud : Table ronde Digitale

Comment faire évoluer son patrimoine IBMi en le rendant Cloud compatible ? Comment capitaliser sur des bases saines pour un avenir serein ? Faites le point et partagez l'expertise Hardis Group et IBM aux côtés de Florence Devambez, DSI d'Albingia.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010