> Tech > L’interopérabilité entre applications

L’interopérabilité entre applications

Tech - Par iTPro - Publié le 17 janvier 2011
email


Nous l’avons vu, il est souhaitable de rendre les applications modulaires et communicantes.

Une Architecture Orientée Services (SOA) permet de mettre en communication différentes applications présentes au sein d’une entreprise au travers de services réutilisables. Les communications depuis et vers des applications s’effectuent selon

L’interopérabilité entre applications

deux bus : le bus applicatif permettant de faire communiquer les applications entre elles et avec le système et le bus de services utilisé par les utilisateurs au travers de la notion de services.

On parle de SOA lorsque les services respectent la neutralité par rapport au protocole utilisé par le consommateur, le couplage faible entre le fournisseur et le consommateur ainsi que la granularité permettant au consommateur de faire appel à un service sur base d’une définition sans en con – naître l’implémentation. Chacune des applications doit également gérer efficacement l’ensemble des entités qui la composent. On parle dès lors de cohérence forte.

Le facteur humain

Comme nous l’avons dit à plusieurs reprises, un système d’information ne doit pas se limiter à l’aspect technique. L’humain est un élément très important.

Effectivement, l’ordinateur est capable d’effectuer des actions répétitives, ou suivant un processus bien défini, et programmées au préalable. Parmi ces actions, nous pouvons parler de la recherche, du tri ou encore de la génération de statistiques. Quant à l’humain, celui-ci possède quelqu’un chose que l’ordinateur ne possède pas. Il est en effet capable d’analyser et d’interpréter des informations sur base desquelles il prend des décisions.

En contrepartie de cette aide informatique, cela sous-entend que l’entreprise attend de plus en plus de ses employés, ce qui n’est pas toujours pris positivement par ces personnes, ce qui peut amener des réticences et des difficultés lors de l’urbanisation du système d’information. Ainsi, l’aspect humain n’est pas du tout à négliger.

Pour espérer une réussite totale de l’urbanisation, il sera nécessaire à chacun de permettre aux autres employés d’avoir des responsabilités et de travailler au sein de groupes de travail ayant pour objectif d’analyser les processus.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Protection des Données : 10 Best Practices

Protection des Données : 10 Best Practices

Le TOP 10 des meilleures pratiques, processus et solutions de sécurité pour mettre en œuvre une protection efficace des données et limiter au maximum les répercutions d’une violation de données.

Tech - Par iTPro - Publié le 17 janvier 2011