> Tech > Maintenance de l’état de santé du réseau

Maintenance de l’état de santé du réseau

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

Malheureusement, la détection des anomalies sur un réseau commuté s'avère plus difficile que sur un LAN de type broadcast. En premier lieu, du fait que ce dernier répète tout le trafic sur tous les noeuds, on obtient la même image du réseau où que l'on branche un "sniffer". Tandis qu'un

Maintenance de l’état de santé du réseau

réseau ne révèle que le trafic
entrant ou sortant d’un commutateur donné sur son trajet vers une destination
précise.

Ensuite, parce qu’un réseau commuté délivre un meilleur débit en évitant la saturation,
beaucoup de « sniffers » ont du mal à  suivre le débit du trafic, surtout à  des vitesse
de 100 Mbps ou plus.

Deux outils contribuent à  résoudre ce dilemme: le mirroring de ports et le monitoring
à  distance SNMP. La plupart des commutateurs sont capables de configurer un port
unique (généralement le port 1) pour répliquer le trafic provenant de tout autre
port du commutateur. Si l’on veut superviser le trafic d’un seul noeud connecté
à  un commutateur, il suffit de « mirrorer » le port de ce noeud sur le port de supervision.

Pour superviser le trafic de tout le commutateur, il faut « mirrorer » le port en
amont. La figure 7 illustre un écran « sniffer » classique de la distribution des
protocoles et des adresses de distribution, provenant d’un port de monitoring
de commutateur Ethernet.

Toutefois, avant de bénéficier du mirroring de port, il faut savoir quel commutateur,
et peut-être même quel port du commutateur, on veut monitorer.
Pour obtenir cette information, il faut disposer d’une vue d’ensemble de tout
le fonctionnement du réseau, exactement ce que fournit le monitoring à  distance
de SNMP (pour plus d’informations, voir les paragraphes précédents sur SNMP et
RMON.)

Téléchargez gratuitement cette ressource

Comment sécuriser la Digital Workplace ?

Comment sécuriser la Digital Workplace ?

Avec le recours généralisé au télétravail, les entreprises ont ouvert davantage leur SI. En dépit des précautions prises, elles ont mécaniquement élargi leur surface d’exposition aux risques. Découvrez 5 axes à ne pas négliger dans ce Top 5 Sécurité du Télétravail.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010