> Tech > Maintenir votre identité

Maintenir votre identité

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

Quand on commence à  utiliser quelque chose de nouveau, il arrive que l'on souhaite pouvoir redémarrer ou changer quelque chose. En V5R2, l'instruction ALTER TABLE a été améliorée pour fournir cette possibilité pour les colonnes d'identité. Pour redémarrer une séquence au début, on peut spécifier la clause RESTART sur l'instruction

Maintenir votre identité

ALTER TABLE:


ALTER TABLE employee
ALTER COLUMN empid RESTART;

On peut utiliser la clause SET pour
changer l’une des options de colonne
d’identité, comme MAXVALUE:

ALTER TABLE employee
ALTER COLUMN empid SET MAXVALUE 1à˜à˜à˜;

Si l’on veut qu’une colonne
d’identité puisse reprendre l’état
d’une colonne numérique normale, on
peut utiliser la clause DROP IDENTITY
pour changer la colonne d’identité en une colonne de non-identité :


ALTER TABLE employee
ALTER COLUMN empid DROP IDENTITY;

L’instruction ALTER TABLE est le
seul moyen de redémarrer la séquence
pour une valeur de colonne d’identité.
Les commandes CLRPFM (Clear
Physical File Member) et RGZPFM
(Reorganize Physical File Member) n’ont pas d’influence sur les valeurs de
colonne d’identité. Les commandes
CL, comme INZPFM (Initialize Physical
File Member) et CPYF (Copy File), que
l’on peut utiliser pour ajouter de nouvelles
lignes à  une table, sont reconnues
par DB2 UDB comme des interfaces
non-SQL, donc une nouvelle
valeur de colonne d’identité est toujours
générée.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Endpoint Security : Guide de Mise en œuvre

Endpoint Security : Guide de Mise en œuvre

Détournement d’applications légitimes, élévation de privilèges, logiciels malveillants furtifs : comment les solutions de Endpoint Security permettent elles de faire face aux nouvelles techniques d'attaques complexes ? Découvrez, dans ce Guide Endpoint Security, les perspectives associées à leur mise en œuvre.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010