> Tech > Prenez la maîtrise de votre source

Prenez la maîtrise de votre source

Tech - Par iTPro - Publié le 09 novembre 2011
email


Tous les projets de développement logiciel devraient utiliser le contrôle du source. Même ceux qui disent n'en avoir pas besoin utilisent des procédures de contrôle de source manuelles. Plutôt que de supprimer du code, ils le commentent. Ils font des copies des membres source avant de les

modifier. Et ils sauvegardent leur source jusqu'au niveau du grand-père. En réalité, développer sans contrôler le source, c'est comme conduire sans ceinture de sécurité ou assurance. Avec un bon contrôle du source, vous pouvez sans hésiter modifier le code à grande échelle (particulièrement quand cette opération est couplée aux tests d'unités.)

Vous devez utiliser de bons outils de contrôle du source dès le début de votre premier projet PHP de production. Je recommande Subversion : il est open source, très largement utilisé, et épaulé par de nombreux outils. Pour l'utiliser, il vous faut un serveur Subversion et un kit d'outils client. Subversion peut parfaitement être hébergé sur IBM i. Je l'ai installé sur une bonne dizaine de serveurs System i grâce au téléchargement gratuit du site web SoftLanding Systems (softlanding.com/subversion/index.htm). Vous pouvez aussi héberger Subversion sur n'importe quel serveur du réseau parce que le serveur Subversion est accepté par tous les principaux systèmes d'exploitation. Et vous pourrez vous abonner à l'un des innombrables services Subversion peu onéreux.

Parmi les nombreux clients Subversion, j'en retiens deux : Subclipse (easyeclipse.org/site/plugins/subclipse.html) et TortoiseSVN (tortoisesvn.tigris.org). Subclipse est un plug-in Eclipse qui fonctionne bien avec WDSC. TortoiseSVN est un outil qui opère à partir de Windows Explorer. La figure 2 montre Subclipse utilisé avec une application PHP de production. Notez quelques-unes des fonctions Subclipse en surbrillance dans la capture d'écran :

• Dans l'onglet Package Explorer à l'extrême gauche, chaque fichier montre le tampon horodateur commit Subversion le plus récent et le nom d'utilisateur du committer.
• L’onglet source à droite montre comment Subclipse permet de comparer des changements locaux au code présent dans le référentiel. Bien sûr, vous pouvez cliquer sur les icônes en forme de flèches jaunes pour traverser les changements et déplacer des blocs de code du référentiel dans le fichier local. L'onglet History montre les commentaires spécifiés pour tous les commits associés à un fichier.

Si vous développez des applications avec Subversion comme référentiel, voici quelques recommandations :

• Ne commentez pas le code : supprimez-le. Il est dans le référentiel où vous pourrez toujours le récupérer.
• Mettez à jour vos changements dans le référentiel dès que vos tests confirment que vos changements de code sont bons.
• Créez des versions formelles de votre application en utilisant des étiquettes Subversion.
• Ajoutez toujours un commentaire quand vous engagez des changements de code dans le référentiel.
 

Téléchargez gratuitement cette ressource

Comment cerner la maturité digitale de votre entreprise ?

Comment cerner la maturité digitale de votre entreprise ?

Conçu pour les directions IT et Métiers, ce guide vous permettra d'évaluer précisément vos processus de communication client, d'identifier vos lacunes et points d'inflexion pour établir un plan d’actions capable de soutenir durablement votre évolution. Bénéficiez maintenant d'une feuille de route complète.

Tech - Par iTPro - Publié le 09 novembre 2011