> Tech > Management Central à  l’oeuvre

Management Central à  l’oeuvre

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

Monitoring des performances. Les premières fonctions de Management Central consistaient en une série d'indicateurs de performances fournis en conjonction avec la V4R3 de l'OS/400. Ces indicateurs tournent sur un ou plusieurs AS/400 et affichent les résultats concernant les performances d'un système sur un PC. Le monitoring des performances

Management Central à  l’oeuvre

est la seule tâche de Management Central supportée dans les
versions antérieures à  la V4R4. Les moniteurs peuvent collecter des données
à  partir d’AS/400 en V4R4 ou en V4R3. Par ailleurs, en installant la PRPQ de
Performance Investigator (5799-RFD), il est également possible de monitorer des
AS/400 en V3R2, V3R6, V3R7, V4R1 et V4R2.

            Les
moniteurs mesurent 12 paramètres différents dont,  les temps de réponse
utilisateur, le taux d’utilisation des bras des disques et les défauts de pool
utilisateur. La plupart des moniteurs sont disponibles aux formats moyenne et
maximum, générant un total de 23 indicateurs différents. Il est également
possible de définir des critères de collecte, tels que la fréquence des
collectes des données et la périodicité d’exécution des moniteurs.

            Optionnellement,
il est possible de définir des seuils dans le logiciel de monitoring, afin de déclencher
des actions, que ce soit sur un AS/400 ou sur un PC. On peut par exemple envoyer
un message à  l’opérateur chargé de gérer l’AS/400 ou déclencher une alarme
sur le PC lorsque le taux d’utilisation CPU dépasse les 90% pendant trois
intervalles consécutifs. Si le PC est arrêté alors que l’outil de monitoring
des performances est en cours d’exécution, ce dernier continue à  fonctionner
et toutes les actions AS/400 sont exécutées. En revanche, aucune action client
n’aura lieu.

            Il
est également possible de visualiser des graphiques de performances en temps réel
sur un PC, et d’affiner les informations détaillées constitutives de
n’importe quel point de données. Par exemple, il est possible de détailler un
point d’utilisation du CPU pour identifier les programmes actifs et le taux
d’utilisation CPU par chaque programme (figure 1).

           
Collecte d’informations d’inventaire.

A l’instar de plusieurs fonctions de Management Central, les options
d’inventaire se focalisent sur la collecte d’informations. A l’aide de
Management Central, l’utilisateur peut visualiser des listes de composants matériels
tels que les composants de communications et les imprimantes. Il est également
possible de réunir et d’afficher des informations sur l’OS/400, les produits
programme sous licence IBM et les niveaux de fix logiciels appliqués.
(Management Central utilise le terme de fix logiciel plutôt que PTF,
apparemment pour anticiper sur l’extension future de ces fonctionnalités aux
produits non IBM). Les listings de Management Central sont fournis brut de
fonderie. Si on veut manipuler et analyser les données d’inventaire, il est
préférable de les exporter vers une autre application telle qu’un tableur.

           
Collecte d’informations sur les performances.

Dans Management Central, la collecte d’informations sur les performances est
similaire à  la collecte d’informations d’inventaire. Il est possible de sélectionner
un ou plusieurs systèmes ou groupes de systèmes pour lesquels on souhaite
collecter des données, et de spécifier ensuite les types de données à 
collecter, la durée de rétention des données de performances, et la périodicité
de la collecte.

            Management
Central sauvegarde les données de performances dans des objets collection.
Bien qu’il ne soit pas possible d’accéder directement aux données sauvegardées
dans des objets collection, Management Central offre une option de création de
fichiers de données à  partir de l’objet collection dans un format standard.
Plusieurs outils d’analyse de performances IBM, tels que Performance
Management/400e et Performance Tools/400, ainsi que des produits tiers utilisent
ces fichiers de données standards.

            Les
objets collection minimisent l’espace nécessaire pour l’enregistrement des données,
et offrent un meilleur contrôle d’archivage des données. D’après IBM, les
objets collection réduisent suffisamment la charge pour qu’une collecte de
données permanente devienne une option viable sur AS/400.

           
Exécution de commandes à  distance.

En utilisant la fonction de commande à  distance de Management Central on peut
immédiatement déclencher n’importe quelle commande AS/400 (qu’elle soit
fournie par IBM ou développée par l’utilisateur) qui s’exécute en mode batch,
ou alors planifier la commande pour une exécution différée ou répétitive.
La possibilité d’exécuter des commandes AS/400 batch peut sembler triviale,
mais elle constitue la base de toutes sortes d’activités planifiées sur les
systèmes distants. Lors de la préparation de l’installation d’une nouvelle
version d’OS/400 par exemple, on pourra utiliser la fonction de commande à 
distance pour exécuter des sauvegardes sur tous les systèmes distants. La
fonction de commande à  distance pose également des jalons pour une gestion des
fix logiciels et du packaging et de la distribution d’objets en fournissant un mécanisme
que Management Central sait utiliser pour exécuter des commandes sur de
multiples systèmes.

           
Gestion des fix logiciels.
La
tâche de gestion des fix logiciels présente dans Management Central constitue
une excellente solution pour gérer les PTF, et elle met en évidence
l’utilisation que Management Central fait des modèles de systèmes. Pour la
gestion des fix, il est recommandé de commencer par mettre à  jour l’un des
systèmes avec les PTF les plus récentes, et d’utiliser ce système comme modèle
pour diffuser les PTF vers d’autres AS/400. (L’AS/400 servant de modèle n’a pas
besoin d’être le système central de Management Central).

            Avant
d’activer la gestion des fix, il faut inventorier les logiciels et les fix
logiciels existants. Pour chaque AS/400 cible, Management Central compare les
niveaux de PTF de l’OS/400 et de chaque produit sous licence aux niveaux du système
servant de modèle. On peut prendre le temps d’analyser les résultats de la
comparaison, ou simplement indiquer à  Management Central de mettre à  jour les
systèmes cibles en fonction de l’AS/400 servant de modèle. Lorsqu’une mise à 
jour des systèmes est nécessaire, Management Central propage uniquement les
PTF nécessaires vers chaque AS/400 cible. On peut choisir d’appliquer les PTF
immédiatement, à  un moment précis et programmé, ou encore à  l’IPL
suivant.

           
Packaging et diffusion d’objets.

Bien que la fonction de gestion des fix logiciels de Management Central soit
actuellement limitée à  l’OS/400 et aux produits programmes sous licence, on
peut utiliser les fonctions de packaging et de diffusion d’objets de Management
Central pour diffuser les versions les plus récentes de ses propres logiciels
et données. A l’instar de la gestion des fix logiciels, l’utilisateur peut sélectionner
le système de son choix comme point de départ de la diffusion.

            L’utilisateur
peut définir une commande qui sera exécutée sur chacun des systèmes cibles
lorsque la diffusion sera achevée, et qui fera partie intégrante de la
diffusion. L’utilisateur peut par exemple diffuser la nouvelle version d’une
application qui nécessite un nouveau format de fichiers de données, et spécifier
une commande qui exécutera un programme de conversion (également inclus dans
le package).

            Pour
packager ses envois, l’utilisateur a le choix entre utiliser des fichiers et
dossiers IFS ou les fichiers et bibliothèques AS/400. Les deux types de données
nécessitent des packaging différents. La diffusion des fichiers peut être réalisée
soit à  partir d’une copie sauvegardée, soit à  partir de données dynamiques.
Chacune des deux méthodes présente son intérêt. En effet, la méthode
utilisant une copie sauvegardée est par exemple appropriée pour diffuser des
logiciels. Pour sa part, la méthode utilisant des données dynamiques est préférable
pour diffuser des mises à  jour de stock.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Guide Startup : 5 leviers pour consolider votre croissance

Guide Startup : 5 leviers pour consolider votre croissance

Créer une startup, c’est une aventure. Pour maximiser les chances de succès, il faut pouvoir rêver les pieds sur terre. Bénéficiez d'une feuille de route infographique complète pour mettre en œuvre un parcours de croissance robuste et pérenne avec SAP Business One & ERT Intégration - groupe kardol.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010