> Tech > MandrakeSoft : la magie de Linux

MandrakeSoft : la magie de Linux

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

par Isabelle Nougier <br />Le syst&egrave;me d'exploitation Linux est devenu en quelques ann&eacute;es un acteur majeur sur le march&eacute; des serveurs. Il se d&eacute;veloppe m&ecirc;me beaucoup plus vite que les pr&eacute;visions des sp&eacute;cialistes. En effet les analystes avaient pr&eacute;vu une place de num&eacute;ro 2 derri&egrave;re Windows NT en 2002 et c'est arriv&eacute; d&egrave;s 1999.

Depuis 1991, date à  laquelle Linus Torvalds a décidé de redévelopper un système
d’exploitation basé sur Unix, que de chemin parcouru ! Linux est devenu aujourd’hui
un système reconnu par l’ensemble de la communauté Informatique.
Le nombre des installations ne cesse d’augmenter. Cette croissance est en grande
partie due au ralliement des grands noms des éditeurs de logiciels et des constructeurs
informatiques, ainsi qu’à  l’explosion de l’ensemble des serveurs Web, pour lesquels
la demande de Linux est considérable. Son succès tient également au caractère
ouvert de son modèle. La presse et les grandes entreprises ont eux aussi largement
contribué à  la crédibilisation de Linux. Pour concrétiser ce succès par quelques
chiffres, on peut dire qu’environ 34% des serveurs Internet en Europe étaient
sous Linux en 1999, contre 24% pour Windows NT.

Aujourd’hui, de grandes entreprises utilisent Linux sans parfois que leurs directions
ne le sachent réellement. Linux s’est en effet souvent introduit en « sous-marin »
dans de nombreuses sociétés, par l’intermédiaire de chercheurs et de jeunes recrues
qui ont toujours travaillé sous Linux au cours de leur formation. Désormais, la
politique d’introduction de Linux en entreprise est devenue plus officielle.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Protection des Données : 10 Best Practices

Protection des Données : 10 Best Practices

Le TOP 10 des meilleures pratiques, processus et solutions de sécurité pour mettre en œuvre une protection efficace des données et limiter au maximum les répercutions d’une violation de données.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010