> Tech > Matrices simples

Matrices simples

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

Une matrice simple est un champ autonome qui contient un certain nombre d’éléments :

d item s like( item.id )
d dim( 99 )

La matrice ITEMS contient 99 éléments comme ITEM.ID. La matrice est initialisée à l’exécution avec des zéros parce que ITEM.ID est un champ

Matrices simples

numérique.

On utilise un index pour accéder à un élément de la matrice :

items( idc ) = item.id;
items.id = items( idx );

On peut trier la matrice :

sorta items;

et consulter les éléments :

item.id = 123;
idx = %lookup( item.id: items );

Les deux fonctions SORTA et %LOOKUP opèrent sur toute la matrice. Cependant, si vous n’avez chargé qu’une partie de la matrice, les 20 premiers éléments par exemple, vous pouvez limiter la portée de ces fonctions :

sorta %subarr( items: 1: 20 );
idx = %lookup( item.id: items: 1: 20 );

Les matrices simples n’ont pas une limitation majeure. Supposons que vous définissiez une matrice DESCS pour contenir la description des ITEMS. Vous devez charger les items et les descriptions dans les matrices ITEMS et DESCS. Après cela, si vous triez ITEMS, ses éléments ne seront plus dans le même ordre que DESCS.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Endpoint Security : Guide de Mise en œuvre

Endpoint Security : Guide de Mise en œuvre

Détournement d’applications légitimes, élévation de privilèges, logiciels malveillants furtifs : comment les solutions de Endpoint Security permettent elles de faire face aux nouvelles techniques d'attaques complexes ? Découvrez, dans ce Guide Endpoint Security, les perspectives associées à leur mise en œuvre.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010