> Tech > Matrices superposées

Matrices superposées

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

Les matrices superposées sont codées comme des sous-champs dans une structure de données :

d arrfays ds inz
d items like( item )
d dim( 99 )
d ids like( item.id )
d overlay( items: 1 )
d descs like( item.desc )
d overlay( items: *next )
;

Matrices superposées

/>
La matrice ITEMS contient 99 éléments comme la structure de données ITEM. La matrice ITEMS est ensuite redéfinie comme deux matrices séparées pour IDS et DESCS en utilisant le mot-clé OVERLAY. Les matrices individuelles sont initialisées à l’exécution en spécifiant le mot-clé INZ sur la définition de structure de données.
Vous pouvez utiliser un index pour accéder à un élément de matrice entier :

item.id = 123;
items( idx ) = item;

ou à l’une de ses matrices superposées :

ids( idx ) = 123;

Vous pouvez trier toute la matrice directement :

sorta items;

Ou l’ordonner en utilisant les valeurs de l’une de ses matrices superposées : sorta ids;

En triant la matrice IDS, on trie en fait la matrice ITEMS dans l’ordre ID, préservant ainsi la relation qui existe entre les ID item et leurs descriptions. Vous pouvez aussi consulter les éléments dans les matrices superposées :

ids = %lookup( item.id: ids );

Téléchargez gratuitement cette ressource

Comment aborder la sauvegarde moderne ?

Comment aborder la sauvegarde moderne ?

Au-delà de l’effet de « corvée », souvent soulignée par les administrateurs, la sauvegarde moderne est un nouveau concept qui a le potentiel de transformer toute direction des systèmes d’information, quelle que soit sa taille, et d’apporter des réponses fonctionnelles nouvelles pour rendre le service informatique plus efficace. Découvrez comment aborder la sauvegarde moderne

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010