> Tech > Les meilleures pratiques pour DFS hérité/FRS

Les meilleures pratiques pour DFS hérité/FRS

Tech - Par iTPro - Publié le 24 avril 2012
email

Les meilleures pratiques pour DFS hérité/FRS gravitent autour du concept central selon lequel il est peu judicieux de conserver les données dynamiques sur des partages DFS.

Les meilleures pratiques pour DFS hérité/FRS

Les problèmes précités avec FRS entraînent facilement sa saturation avec des grands nombres de fichiers et rendent difficile la réplication des données qui changent fréquemment. Par exemple, il n’est pas recommandé d’employer FRS afin d’héberger le dossier Mes documents pour les profils d’utilisateurs.

Citons quelques autres meilleures pratiques :
• Lors de l’initialisation de données sur des partages DFS pour une série de serveurs cible, alimentez les données sur un seul partage et laissez faire la réplication. Procédez par petites quantités. FRS aura du mal à suivre en cas d’ajout de grands nombres de fichiers sur plusieurs partages simultanément. Si les données existent sur plusieurs serveurs DFS, ajoutez et répliquez les données d’un serveur à la fois. Ainsi, après l’amorçage, FRS se contente de répliquer les modifications.
• Vérifiez que votre antivirus, votre utilitaire de défragmentation et les programmes similaires qui analysent les fichiers et dossiers reconnaissent FRS. La majorité des programmes réputés disponibles depuis un certain temps possèdent cette fonctionnalité, ce qui évite les réplications inutiles de fichiers à la suite des tâches d’analyse.
• Créez des cibles racine multiples sur différentes machines pour la redondance des données. Les cibles racine contiennent les données de configuration.
• Mettez en place la redondance des données sur les partages en créant plusieurs cibles pour les liens DFS. Ainsi, les mêmes données sont répliquées en continu vers différentes cibles et, si un serveur cible tombe en panne, les utilisateurs sont redirigés vers un autre serveur contenant ces données. DFS fait appel à la fonction de reconnaissance de client d’Active Directory pour localiser les serveurs DFS à proximité de l’utilisateur.
• La réplication des données DFS n’est pas obligatoire, mais est recommandée pour la redondance des données. Sans la réplication, DFS propose seulement un espace de noms commun pour les partages.
• N’hébergez pas les partages DFS sur des contrôleurs de domaine (DC). Comme SYSVOL utilise DFS sur les DC, il est plus facile d’isoler les problèmes de réplication en plaçant SYSVOL et les partages DFS sur des serveurs distincts. A noter que SYSVOL utilise le service DFS et qu’il ne peut pas être désactivé sur les DC. L’essentiel ici est de ne pas héberger de liens DFS ou de cibles racine sur des DC.
• Configurez la réplication FRS unidirectionnelle entre les cibles de lien dans une configuration en étoile pour implémenter les meilleures pratiques du contrôle et de la gestion des données. Les données créées sur les cibles membres ne sont pas répliquées vers le centre.

Téléchargez cette ressource

Guide de cybersécurité en milieu sensible

Guide de cybersécurité en milieu sensible

Sur fond de vulnérabilités en tout genre, les établissements hospitaliers, pharmacies, laboratoires et autres structures de soin font face à des vagues incessantes de cyberattaques. L’objectif de ce livre blanc est de permettre aux responsables informatiques ainsi qu’à l’écosystème des sous-traitants et prestataires du secteur médical de se plonger dans un état de l’art de la cybersécurité des établissements de santé. Et de faire face à la menace.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 avril 2012