> Tech > Nouvelle méthode de déploiement pour Lync Server

Nouvelle méthode de déploiement pour Lync Server

Tech - Par iTPro - Publié le 19 septembre 2011
email


Tant que l’on reste sur une étude papier, les habitués d’OCS 2007 R2 ne sont pas perdus. Mais dès lors que l’on commence à vouloir installer la moindre machine, là, tout change.

Le prérequis à l’installation de Lync Server 2010 est de disposer

ou déployer un Active Directory en version 2003, 2008 ou 2008 R2.

La première chose à faire quand vous déployez Lync Server 2010 est de déployer une instance de SQL Server (quand vous installez une version standard, il faut lancer le setup de Lync Server 2010 afin de déployer la base MSDE). Vous allez ensuite installer un nouvel outil appelé « topology builder », qui permet de décrire l’ensemble de l’infrastructure Lync que vous souhaitez déployer. A l’aide du topology builder, vous allez définir le nombre de sites Lync de votre organisation, le nombre de pool sur chaque site, le nom et adresses IP des différentes rôles Lync 2010 tels que les Front-End, serveurs audio/vidéo… ainsi que certains paramètres de configuration pour chacun des rôles, comme par exemple, les internals et externals URL ou les ports utilisés. Voir figure 1.

Une fois que votre architecture Lync est décrite dans le topology builder, vous allez publier cette configuration dans la base de données SQL qui a été installée au préalable. La partie stockant la configuration générale est appelée « Central Management Store ». Cette base de donnée est répliquée sur l’ensemble des serveurs Lync 2010 de votre organisation y compris sur les rôles EDGE. Cette copie locale du CMS est en mode lecture seule afin de maintenir une cohérence dans les modifications.
Souvenez-vous d’OCS : la configuration était stockée en partie dans la base SQL du pool et une autre partie dans Active Directory. Lync Server 2010 stocke l’intégralité de la configuration dans le CMS, l’Active Directory est uniquement utilisé pour stocker des informations liées aux utilisateurs, comme leur adresse SIP. Quand vous utiliserez la console d’administration de Lync Server 2010, toutes les nouvelles modifications seront enregistrées dans la « Centrale Management Store » puis répliquées sur les autres serveurs.

Après description de la topologie, vous allez déployer les différents serveurs Lync 2010 de votre organisation. L’installation du serveur va retrouver, au travers d’Active Directory, le serveur SQL contenant la base « Central Management Store » et au moyen de l’adresse IP et son nom, le serveur en cours d’installation va retrouver tous ses paramètres de configuration et ainsi se configurer automatiquement.

Cette nouvelle méthode d’installation des serveurs Lync 2010 vous obligera à mieux planifier votre configuration, mais simplifiera son déploiement.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Guide des Services Managés pour se moderniser et se sécuriser

Guide des Services Managés pour se moderniser et se sécuriser

À l’heure où les talents du numérique sont rares et difficiles à séduire, comment bénéficier des meilleures compétences en infrastructure Cloud ou en cybersécurité pour gagner en agilité et en cyber-résilience ? Découvrez le Guide des Services managés dédiés aux PME.

Tech - Par iTPro - Publié le 19 septembre 2011

A lire aussi sur le site

Revue Smart DSI

La Revue du Décideur IT