> Tech > Microsoft Office XP PivotTables (2)

Microsoft Office XP PivotTables (2)

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

Forces et faiblesses
Côté positif, Office présente un avantage évident : si vous possédez déjà  une licence Office, les outils PivotTable sont gratuits. En réalité, le schéma de licences pour la version XP d'OWC PivotTable est rentable mais quelque peu déroutant. Même si vous n'avez pas déployé la nouvelle release

Microsoft Office XP PivotTables (2)

Office,
vous pouvez utiliser l’OWC PivotTable
pour générer des rapports si vous possédez
une licence pour Office XP. Il
vous faut seulement une version appropriée
d’Internet Explorer (IE).

L’OWC PivotTable est le seul outil
de ceux que nous avons examinés qui
permet de cacher facilement les niveaux
provenant d’une dimension tout
en filtrant les valeurs hautes ou basses.
Autrement dit, dans une dimension de
produit qui inclut les niveaux catégorie,
sous-catégorie et produit, vous
pouvez facilement montrer les cinq
produits les plus vendus pour chaque
catégorie tout en ignorant le niveau
sous-catégorie.

Côté négatif, les outils PivotTable
sont les seuls des produits que nous avons examinés qui n’offrent pas une
option client léger empreinte zéro.
Comme il n’existe pas de version client
léger de l’OWC PivotTable, pour utiliser
un rapport PivotTable, les clients
Web ont besoin de permettre le transfert
automatique du contrôle ActiveX
en même temps que la version courante
de MDAC (Microsoft Data Access
Components). Bien que l’OWC
PivotTable soit validée pour l’accès
Internet (quand Microsoft IIS fournit
l’authentification), le contrôle n’est
pas optimisé pour l’utilisation sur
Internet et est bien plus efficace dans
un environnement client/serveur.
L’OWC PivotTable n’est constitué que
du contrôle ActiveX et n’inclut pas une
application conteneur. Vous devez par
conséquent utiliser une autre application
– comme FrontPage, Access ou
Excel – pour créer et publier une page
qui contient un OWC PivotTable.

Tous les produits, excepté OWC
PivotTable, permettent le formatage
conditionnel, dans lequel les valeurs
supérieures sont formatées différemment
des valeurs inférieures. Cependant,
l’Excel PivotTable permet le formatage
conditionnel Excel standard et
les deux rapports PivotTable affichent
le formatage de cellules côté serveur –
mais seulement si vous utilisez VBA
(Visual Basic for Applications) pour
changer la valeur d’une propriété qui
n’apparaît pas dans l’UI.

Aucun Office PivotTable ne traite
très bien les dimensions irrégulières.
(Une telle dimension a des trous entre
un membre et son parent.) Au mieux,
les rapports affichent simplement un
membre « gardeur de place » où chaque membre caché se trouverait. Si
les dimensions irrégulières sont importantes
dans vos besoins de reporting,
il vaudra mieux éviter les outils
Office PivotTable.

Notez que le fait de créer un rapport
Excel PivotTable vous oblige aussi
à  créer un fichier Office Query ou
Office Data Connection avant de générer
le rapport. Toutefois, Excel ne crée
pas le fichier automatiquement dans le
cadre de wizard PivotTable.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Le Guide d’Orchestration du Parcours client

Le Guide d’Orchestration du Parcours client

Au-delà de la clarification des nouveaux concepts de gestion du parcours client, ce guide vous permettra de définir, créer et mettre œuvre une orchestration complète articulée autour des trois volets essentiels au succès de l’expérience client et de l’entreprise.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010