> Tech > Migration des applications Web

Migration des applications Web

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

  Si le serveur Web IIS 4.0 délivre un contenu dynamique, il faut migrer les scripts de vos applications Web, les filtres ISAPI (Internet Server API), les extensions ISAPI, et les objets COM. Bien que ces éléments aient peut-être déjà  été transférés dans le cadre de la migration du contenu Web

Migration des applications Web

ou de la métabase IIS, on aura peut-être besoin de déplacer certains autres programmes (par exemple, des moteurs scripts qui résident en dehors de l’arborescence Web basique) séparément.

  Dans tous les cas, une migration réussie ne signifie pas forcément que l’application se comportera comme elle le faisait dans un environnement IIS 4.0. Il est donc indispensable de tester les applications migrées. Un test poussé (stress testing) est essentiel pour déterminer comment l’application se comportera dans son nouvel environnement. Le plus souvent, les applications s’exécuteront plus vite et plus fiablement sur IIS 5.0. Cependant, des faiblesses applicatives ou des erreurs de développement passées inaperçues dans IIS 4.0 risquent de se manifester dans l’environnement IIS 5.0 moins complaisant.

  Il faut aussi être conscient des changements apportés à  IIS 5.0 et susceptibles d’affecter les applications. Ainsi, dans IIS 5.0, ASP 3.0 ne permet pas l’utilisation de fichiers include entre les tags <script>. En outre, IIS 5.0 impose les autorisations NTFS sur des fichiers include ; IIS 4.0 ignore les autorisations pour ces fichiers. (Signalons au passage un autre avantage des mises à  niveau par migration : les problèmes applicatifs sont plus faciles à  détecter quand on sépare les installations d’un nouvel OS et d’une nouvelle version IIS.)

  Dans certains cas, les différences entre MTS (Microsoft Transaction Services) d’IIS 4.0 et COM+ d’IIS 5.0 peuvent se traduire par des performances médiocres après le passage à  IIS 5.0. Les performances d’une application peuvent décliner si celle-ci utilise le modèle STA (single-threaded apartment) pour créer les objets COM qui effectuent des calculs ou des tris de bases de données complexes. Pour remédier au problème, Microsoft a diffusé une mise à  niveau qui permet à  COM+ de se comporter comme s’il était un MTS de IIS 4.0. COM+ SP3 inclura cette mise à  niveau qui peut à  l’heure actuelle être obtenue sur demande si l’on en a besoin avant la disponibilité du pack de service. (Pour demander la mise à  niveau, appeler Microsoft Product Support Services – PSS – et demander Com+ Rollup 10.)

  Pour que les composants VB (Visual Basic) se comportent du mieux possible dans un environnement COM+, activer Retained in Memory et Unattended Execution sur les feuilles Properties des projets VB avant compilation. Pour plus de conseils sur la manière d’éviter des problèmes associés à  COM+, voir l’article de MSDN Magazine de Ken Spencer, « Migrating from MTS to COM+ » (juillet 2000), à  l’adresse http://msdn.microsoft.com/library/default.asp?url=/library/periodic/period00/serving0700.htm.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Comment aborder la sauvegarde moderne ?

Comment aborder la sauvegarde moderne ?

Au-delà de l’effet de « corvée », souvent soulignée par les administrateurs, la sauvegarde moderne est un nouveau concept qui a le potentiel de transformer toute direction des systèmes d’information, quelle que soit sa taille, et d’apporter des réponses fonctionnelles nouvelles pour rendre le service informatique plus efficace. Découvrez comment aborder la sauvegarde moderne

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010