> Tech > Mise en oeuvre d’un cluster à  deux noeuds

Mise en oeuvre d’un cluster à  deux noeuds

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

  Une fois la planification terminée, on peut mettre en oeuvre le cluster en utilisant les disques commutés. Voyons les étapes nécessaires pour mettre en oeuvre un cluster à  deux noeuds, avec une tour de disques commutés. Tout d'abord, il faut créer un cluster avec deux systèmes comme noeuds dans le

cluster. Ensuite, procéder ainsi pour définir les noeuds dans le cluster :
1) S’assurer que le job daemon INETD s’exécute sur les deux noeuds : STRTCPSVR *INETD
2) Configurer des communications TCP/IP redondantes entre les noeuds pour éviter les événements du cluster causés par la défaillance d’une ligne de communication.
3) Effectuer l’opération Create Cluster. Les deux systèmes choisis comme systèmes primaire et de sauvegarde dans la phase de planification du matériel doivent être les noeuds du cluster et doivent spécifier les adresses IP identifiées précédemment.

  On peut maintenant utiliser le nouveau support de la V5R1 pour identifier les disques comme unités commutables entre deux noeuds dans le cluster. Pour utiliser des disques commutés, le cluster doit utiliser un domaine d’unité (device domain), une nouvelle fonction ajoutée dans la V5R1. En termes simples, un domaine d’unité est la liste des noeuds dans un cluster qui peut prendre possession de la tour qui contient les disques commutés. Il faut placer les noeuds dans un domaine d’unité pour assurer l’unicité du numéro d’ASP, du numéro de l’unité de disque et de l’adresse virtuelle.

  Numéro de l’ASP. Un ASP indépendant contient les disques commutés. Pour qu’un noeud possède les disques, il doit prendre possession de l’ASP indépendant. De ce fait, tout ASP indépendant que l’un ou l’autre des noeuds peut posséder doit avoir un numéro unique sur les deux noeuds.

  Numéro de l’unité de disque. Comme avec les ASP, qui peuvent se déplacer entre systèmes, les unités de disques qui font de même, doivent porter un numéro unique sur les systèmes.

  Adresse virtuelle. L’iSeries attribue les adresses virtuelles dans un système et ignore les adresses utilisées par un autre système. En outre, la définition de l’adresse (le mapping des adresses vis-à -vis des objets) est unique dans chaque système et empêche la commutation des disques entre systèmes. Toutefois, en utilisant un domaine d’unité, on peut segmenter une partie de l’espace d’adressage entre les noeuds – un noeud peut attribuer des adresses dans une certaine plage et l’autre noeud ne peut pas les utiliser. De même, on peut allouer un autre jeu d’adresses au second noeud et les rendre non disponibles au premier. La figure 2 montre ces fonctions du domaine d’unité.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Sécurité Office 365 : 5 erreurs à ne pas commettre

Sécurité Office 365 : 5 erreurs à ne pas commettre

A l’heure où les données des solutions Microsoft de Digital Workplace sont devenues indispensables au bon fonctionnement de l’entreprise, êtes-vous certain de pouvoir compter sur votre plan de sécurité des données et de sauvegarde des identités Microsoft 365, Exchange et Teams ? Découvrez les 5 erreurs à ne pas commettre et les bonnes pratiques recommandées par les Experts DIB France.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010