> Tech > Mise en oeuvre de CyberCash

Mise en oeuvre de CyberCash

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

Pour développer votre boutique en ligne et intégrer le logiciel CyberCash vous devez commencer par devenir commerçant CyberCash en suivant les 6 étapes suivantes :

  1. Inscrivez-vous sur le site Web CyberCash.
  2. Obtenez un certificat numérique.
  3. Téléchargez et installez le logiciel MCK.
Mise en oeuvre de CyberCash

Soumettez des transactions de test pour chaque type de paiement disponible
sur votre site.

  • Mettez en service votre vitrine
  • Traitez les transactions avec l’Interface d’administration de CyberCash.
  • Allez sur le site Web de CyberCash pour enregistrer le logiciel. Mais auparavant,
    pensez à  installer un serveur qui soit physiquement distinct de ceux que vous
    utiliserez pour fournir des informations publiques non sécurisées. Mettre le contenu
    sécurisé et les informations de commerce électronique sur un serveur à  part, renforce
    la protection des informations sensibles que vous collectez pendant les transactions
    d’achat.

    Pour commencer l’intégration de CyberCash, enregistrez-vous sur le site Web de
    l’éditeur et téléchargez MCK. Prenez le temps de télécharger et d’examiner la
    documentation de MCK, car vous y trouverez des informations d’installation détaillées.
    Une fois les fichiers du programme décompressés par le programme d’installation,
    le processus ne comporte que quelques écrans. Le logiciel se configure au moyen
    du programme de création de vitrine créé à  l’installation.

    La première étape consiste à  configurer le logiciel CyberCash pour choisir votre
    type de boutique. CyberCash recommande de choisir l’option de création de boutique
    personnalisée, pour une configuration mieux adaptée à  votre besoin. Lorsque vous
    choisissez cette option, le Setup vous invite à  saisir le nom de domaine complet
    de votre serveur Web de commerce électronique . Ne mettez pas http:// lors de
    la saisie dans la boîte de dialogue. Une fois le nom de domaine de votre serveur
    Web saisi, cliquez sur Next.

    A présent vous pouvez interfacer votre CyberCash avec IIS. Pour ce faire, dans
    la boîte de dialogue Merchant CGI Environment, choisissez l’option asp (écran
    3), et ASP devient votre environnement d’intégration CyberCash/IIS.

    MCK Setup vous invite à  présent à  saisir votre CyberCash ID (Identification CyberCash)
    et votre Hash Secret (Code de hachage), comme sur l’écran 4. (Vous recevez ces
    informations pendant le processus d’enregistrement de CyberCash). Il est vital
    de saisir correctement ces chaînes de caractères pour pouvoir utiliser le logiciel
    CyberCash. Toute erreur au moment de la saisie de ces informations, y compris
    les erreurs de casse, provoquera l’échec de vos transactions de commerce électronique.
    Pour cette raison, avant de saisir vos valeurs, je vous conseille de revenir à 
    la page d’enregistrement de CyberCash à  l’adresse http://www.amps.cybercash.com
    et de cliquer sur le lien Merchant Configuration.

    Cette démarche vous permettra de revoir et de confirmer vos informations de configuration,
    y compris votre CyberCash ID, votre Hash Secret et votre Merchant Key. Pour garantir
    l’exactitude lors de la saisie de ces chaînes, vous pouvez les copier de votre
    browser Web et les coller dans la boîte de dialogue d’installation. La page d’enregistrement
    de CyberCash utilise SSL pour chiffrer vos informations de mot de passe et de
    configuration pendant le transfert. Une fois ces informations saisies, la procédure
    d’installation vous invite à  saisir un nom de boutique et un numéro de téléphone,
    votre Merchant Key et divers chemins de fichiers.

    Lorsque le programme de création de boutique est terminé, le logiciel CyberCash
    est prêt à  traiter des paiements et votre nouvelle configuration est prête pour
    les tests. CyberCash fournit un exemple de formulaire pour tester votre nouveau
    serveur de commerce électronique. Par défaut ce formulaire est à  l’adresse https://servername:port
    number/store name/
    mck-htdocs/test-mck.html
    . Il vous permet de tester votre
    configuration CyberCash sans finaliser l’intégration entre votre caddy et le logiciel
    CyberCash. Chargez l’URL dans votre browser, en remplaçant les variables server
    name, port number
    et store name par les informations issues de votre
    serveur Web et le nom de votre boutique marchande CyberCash. Si vous utilisez
    le numéro de port par défaut (443) pour SSL, vous pouvez omettre les deux points
    et le numéro de port de votre URL. Pour que cet URL fonctionne vous devez installer
    votre certificat numérique, car l’URL tente de se connecter au moyen de SSL par
    HTTP (l’ajout d’un s à  http appelle SSL par HTTP).

    Effectuez plusieurs transactions de test pour vous assurer que votre boutique
    fonctionne correctement. Dans un environnement NT, l’assistant d’installation
    peut ne pas enregistrer correctement le fichier cychmck.dll dans le Registre de
    votre système. Si, pendant vos tests, vous recevez un message d’erreur signalant
    qu’aucun enregistrement POP n’a été retourné pour la demande de règlement vous
    pouvez enregistrer manuellement ce fichier au moyen de regsvr32. Ouvrez une invite
    de commande et allez au répertoire winntroot\system32.
    Entrez la commande suivante :

    Regsvr32 \asp-api\cychmck\cychmck.dll

    Remplacez racine_mck par le nom du répertoire où vous avez installé MCK,
    qui est par défaut C:\mck-3.2.0.3-nt. Arrêtez et redémarrez votre serveur Web
    après avoir terminé ce processus.

    Téléchargez gratuitement cette ressource

    Guide de Cloud Privé Hébergé

    Guide de Cloud Privé Hébergé

    Comment permettre aux entreprises de se focaliser sur leur cœur de métier, de gagner en agilité, réactivité et résilience en s’appuyant sur un socle informatique performant, évolutif et sécurisé ? Découvrez les avantages des solutions de Cloud Privé hébergé de la CPEM.

    Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010