> Tech > Mode de redondance au niveau des pools

Mode de redondance au niveau des pools

Tech - Par iTPro - Publié le 09 janvier 2013
email

Les différents serveurs qui constituent un pool doivent être considérés au niveau du réseau comme un seul composant qui apporte le service requis de manière redondée.

Mode de redondance au niveau des pools

Le pool dispose donc de ses propres ressources telles que son ou ses adresses IP et la gestion des flux réseau (protocoles) associés à son rôle. L’approche est toujours la même et se base sur l’accès à plusieurs serveurs à partir d’un point d’entrée réseau. De manière plus concrète cela signifie que la sélection d’un service en se basant sur son nom DNS, permet d’accéder aux différents serveurs du pool qui héberge ce service. Pour cela, il existe plusieurs mécanismes qui peuvent être mis en place.

Parmi les solutions possibles, on trouve l’équilibrage de charge réseau, qui peut être de type logiciel (Network Load Balancer ou NLB) ou matériel (Hardware Load Balancing ou HLB) et l’équilibrage DNS (DNS Load Balancing ou DNSLB). Toutes ces technologies ne sont pas supportées par Lync 2010. Pour simplifier, l’équilibrage réseau de manière logicielle (NLB) n’est supporté par aucune version de Lync ou OCS. La mise en place de solution d’équilibrage réseau par équipements matériels (HLB) est supportée par Lync et OCS. C’est la seule solution supportée si des versions antérieures à Lync sont encore en place au sein de l’entreprise.

Cette remarque est aussi valable pour les serveurs Edge dans le cas de connexion de clients ‘Communicator 2007’ ou s’il existe une fédération avec des infrastructures OCS 2007 ou OCS 2007 R2. La dernière solution pour l’accès aux pools est le DNS LB, mais cette solution, apparemment économique car elle évite l’usage d’équipements de type HLB,  est sujette à certaines restrictions qu’il faut prendre en compte.

La mise en place de DNS LB n’est supportée que si l’architecture est exclusivement sous Lync 2010 et donc sans cohabitation avec des serveurs ou des clients autres que Lync 2010. Les protocoles utilisés doivent être ‘compatibles’ avec les mécanismes de DNS LB. Avant de continuer, une explication s’impose autour du DNS Load Balancing.

(((IMG5867)))
Exemple d’architecture Lync complétement redondée avec la mise en place d’équipement HLB au niveau des différents pools de Lync. 1 Edge externe, 2 Edge interne, 3 Front End, 4 Directors, 5 Conferencing AV et 7 Mediation Server.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Protection des Données : 10 Best Practices

Protection des Données : 10 Best Practices

Le TOP 10 des meilleures pratiques, processus et solutions de sécurité pour mettre en œuvre une protection efficace des données et limiter au maximum les répercutions d’une violation de données.

Tech - Par iTPro - Publié le 09 janvier 2013