> Tech > Modification de l’AD en cas de regroupement des boîtes aux lettres

Modification de l’AD en cas de regroupement des boîtes aux lettres

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

Q: Nous sommes en train de regrouper les boîtes à lettres de nos sites distants sur un système Exchange Server 2003 situé au site informatique principal. Devons-nous modifier également notre topologie d’AD (Active Directory) ?


R: Pas forcément. Au moment où Exchange 2000 a

Modification de l’AD en cas de regroupement des boîtes aux lettres

été livré, les recommandations de Microsoft étaient simples : mettre au moins un serveur GC (Global Catalog) dans chaque domaine d’AD qui héberge des serveurs aux clients Exchange et allouer un processeur de fonction GC pour quatre processeurs équivalents de fonction Exchange.

Ainsi, si vous avez quatre serveurs Exchange 2 GHz dual- Xeon, vous devriez avoir l’équivalent de deux CPU 2 GHz pour l’usage GC. (La recommandation initiale était en réalité d’un GC pour quatre serveurs Exchange, mais il s’est avéré à l’usage que la demande qu’Exchange fait sur un GC exigeait une proportion différente.) Beaucoup de déploiements étendent ces recommandations et mettent des GC dans le même site d’AD que les clients, pour bénéficier de la manière dont Exchange recherche les serveurs GC.

L’algorithme de sélection de serveurs préfère toujours les GC et les DC qui sont dans le même site d’AD que le serveur Exchange. Microsoft Office Outlook 2003 manifeste la même préférence côté client. Mais, tant que vous observez les recommandations minimales, aucun autre changement n’est nécessaire.

Cela dit, l’essentiel du regroupement consiste à amener autant de GC, de DC et de serveurs Exchange que possible, en un point central. Dans des déploiements regroupés (consolidés), le fait d’avoir les serveurs GC et les DC dans le même site d’AD que les serveurs Exchange est plus important que dans des déploiements non regroupés (non consolidés), parce que les serveurs regroupés génèreront une plus grande charge.

Par conséquent, si vous déplacez vos serveurs Exchange dans un point central, il semble judicieux de garder les serveurs GC et les DC sur des sites distants. Selon le nombre d’utilisateurs travaillant sur ces sites, vous pourriez y garder les DC pour traiter le trafic de logon. Mais vous n’êtes pas obligés de garder les serveurs Exchange sur les sites distants, tant que vous possédez assez de bande passante pour assurer un bon service client. Et, si vous utilisez Outlook 2003, n’oubliez que le mode Cached Exchange lisse efficacement les fluctuations en bande passante et latence de réseau.

Paul Robichaux

Téléchargez gratuitement cette ressource

Guide des Services Managés pour se moderniser et se sécuriser

Guide des Services Managés pour se moderniser et se sécuriser

À l’heure où les talents du numérique sont rares et difficiles à séduire, comment bénéficier des meilleures compétences en infrastructure Cloud ou en cybersécurité pour gagner en agilité et en cyber-résilience ? Découvrez le Guide des Services managés dédiés aux PME.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010