> Tech > .NET dans l’avenir

.NET dans l’avenir

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

Lors de leur intervention au Forum 2000, Bill Gates et Steve Balmer ont comparé la transition vers Microsoft .NET au bond en avant réalisé lors du passage de DOS à  Windows - et ce n'est pas une exagération. Microsoft .NET ne constitue pas seulement une révolution dans la façon dont

.NET dans l’avenir

on développe et utilise les logiciels.
Microsoft est également en train de changer la façon dont on va payer de nombreux
logiciels.
Au lieu de payer des licences périodiques pour acheter ou mettre à  niveau vers
Windows.NET ou Office.NET, on paiera une redevance mensuelle pour accéder aux
solutions de Microsoft sur l’Internet. En outre, il vous faudra souscrire aux
nouveaux services B2B (business-to-business), tels que bCentral.NET. Les plans
de redevance de logiciels, qu’IBM a appliqué à  ses clients mainframe et AS/400
pendant plusieurs années, peuvent permettre aux entreprises de mieux budgéter
et contrôler leurs dépenses logicielles et peut aider les entreprises à  rester
à  jour dans leurs mises à  jour de versions de logiciels.

Ces changements fondamentaux d’architecture, de mode de distribution et de gestion
des licences ne surviendront pas immédiatement. Les premières incarnations de
Microsoft .NET commenceront à  apparaître au plus tôt au cours de l’année 2001
avec Windows.NET 1.0. Microsoft prévoit de sortir MSN.NET, bCentral.NET et les
services personnels de souscription en 2001. Le reste du puzzle est annoncé par
Microsoft pour 2002 et au delà . Les pièces concernées étant Windows.NET Server,
Office.NET, Visuel Studio.NET, un jeu complet de building blocks .NET et des devices
supportant .NET.

Si l’on considère l’optimisme habituel de Microsoft en ce qui concerne l’estimation
de disponibilité d’autres technologies – telles que Caïro, la version orientée
objet de Windows NT qui ne s’est jamais matérialisée ou même Windows 2000 – Microsoft
.NET pourrait bien ne pas vous impacter de si tôt. En outre, le résultat, toujours
attendu, du procès que le Département de la Justice américain a intenté à  Microsoft
pourrait avoir des conséquences inattendues sur la stratégie .NET. Fidèle à  sa
tactique  » business as usual « , Microsoft entend passer au niveau suivant d’intégration
de l’Internet et fournir des outils de programmation qui permettent de développer
plus facilement à  la fois des applications de bureau et pour le Web. Microsoft
.NET est le moyen de cet objectif.

Branché sur C#
On peut penser que le nouveau langage C# de Microsoft (prononcer  » C sharp
« ) est une contre-attaque aux poursuites judiciaires de Sun Microsystems
contre Microsoft à  propos de Java. C# est actuellement en beta et Microsoft
prévoit de le sortir dans un premier temps comme une composante de Visual
Studio.NET. Mais Microsoft compte pousser C# plus loin que C. Le nouveau
langage associe la simplicité d’utilisation de VB avec la puissance et la
souplesse de Visual C++ (VC++). C# offre en outre les fonctionnalités les
plus importantes de Java.
C# est un langage complètement orienté objet qui devrait être familier pour
les développeurs VC++. Cependant, C# comprend de nombreuses nouvelles fonctionnalités
telles que la sécurité des types ou le ramassage automatique des ordures,
tout en supprimant des concepts souvent générateurs de problèmes tels que
les pointeurs ou l’héritage multiple. La sécurité des types n’autorise pas
las conversions de données non sécurisées, exige que tous les objets aient
des références valides et initialise systématiquement à  zéro les variables
dynamiquement affectées. Avec le ramassage automatique des ordures, il n’est
pas nécessaire d’implémenter manuellement la destruction de tous les objets
et C# supprime automatiquement de la mémoire tous les objets qui ne sont
plus référencés par un programme.
Les pointeurs, bien que performants, peuvent être une source constante de
problèmes, comme les programmeurs C peuvent vous le dire. Comme Java et
VB, C# ne supporte pas les pointeurs lorsqu’il produit du code géré. Les
concepteurs de C# ont également laissé de côté l’héritage multiple, une
source sans fin de confusion. C# support toutes les autres fonctions orientées
objet, telles que le polymorphisme, l’encapsulation ou l’héritage normal.
On peut télécharger les références complètes du langage C# à  l’adresse http://msdn.microsoft.com/vstudio/nextgen/technology/csharpdownload.asp.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Le Guide d’Orchestration du Parcours client

Le Guide d’Orchestration du Parcours client

Au-delà de la clarification des nouveaux concepts de gestion du parcours client, ce guide vous permettra de définir, créer et mettre œuvre une orchestration complète articulée autour des trois volets essentiels au succès de l’expérience client et de l’entreprise.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010