> Tech > Network Load Balancing (NLB)

Network Load Balancing (NLB)

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

Le service NLB (Network Load Balancing) de Windows 2000, baptisé WLBS (Windows NT Load Balancing Service) dans Windows NT Server 4.0 et NT Server édition Entreprise, est essentiellement un équilibreur de charges IP. Il distribue la charge des requêtes IP entrantes entre les multiples noeuds exécutant le logiciel NLB, pour

fournir
les montées en charge et la disponibilité. Les noeuds donnent l’impression d’être
une adresse IP unique. Au fur et à  mesure que s’accroissent les besoins, pour
les utilisateurs de ressources serveurs, il suffit d’ajouter des noeuds au cluster
NLB.

La Figure 5 montre le frontal NLB d’un serveur crucial, tel que SQL Server ou
Microsoft Exchange 2000 Server tournant sur un cluster. Le frontal NLB décharge
le cluster SQL Server ou Exchange 2000 d’une bonne partie de la charge des transmissions.
En même temps, il y a amélioration de la disponibilité, puisque c’est le cluster
NLB qui achemine les requêtes des clients au serveur.
En cas d’arrêt d’un des noeuds NLB, les autres noeuds assumeront en transparence
la charge supplémentaire et l’utilisateur ne remarquera aucune interruption de
service.

Le logiciel NLB de base est un driver NDIS (network device interface specification)
qui se place entre la carte réseau et TCP/IP. Il s’installe sur chacun des serveurs
d’un cluster NLB. Tous les noeuds – ou serveurs – NLB partagent une adresse IP
virtuelle (VIP) enregistrée dans DNS, qui représente la ressource en réseau désirée.
Tous les serveurs NLB écoutent toutes les requêtes des utilisateurs, mais un seul
répond. Un système d’équilibrage de charge basé sur un algorithme de hachage rapide
intégrant l’adresse IP du client, son numéro de port ou les deux, détermine le
serveur qui doit répondre. Il est possible de spécifier une affinité pour gérer
les volumes de trafic entre les serveurs (pour attribuer à  certains serveurs plus
de trafic qu’à  d’autres). Une pulsation permet d’informer rapidement les noeuds
NLB des changements survenant dans le cluster, comme, par exemple, la défaillance
ou l’ajout d’un noeud.
En cas de changement, NLB entame un processus de convergence qui réconcilie automatiquement
les changements survenant dans le cluster et redistribue en transparence la charge
entrante.

Contrairement au service de clustering, NLB est une solution de clustering sans
état. En effet, il ne conserve pas l’état des utilisateurs et des applications
pendant une bascule. Un cluster sans état comme NLB s’utilise normalement pour
distribuer la charge entre plusieurs serveurs Web. Toutefois NLB peut, sous certaines
conditions, maintenir l’état des utilisateurs, une nécessité pour certaines applications
de serveurs Web, comme les achats en ligne. NLB se trouve dans DataCenter et dans
Windows 2000 Advanced Server.
Pour en savoir plus sur le clustering Windows 2000, voir l’article  » Les solutions
de clustering de Microsoft  » de novembre 2000.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Guide de Cloud Privé Hébergé

Guide de Cloud Privé Hébergé

Comment permettre aux entreprises de se focaliser sur leur cœur de métier, de gagner en agilité, réactivité et résilience en s’appuyant sur un socle informatique performant, évolutif et sécurisé ? Découvrez les avantages des solutions de Cloud Privé hébergé de la CPEM.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010