> Tech > Optimiser la taille des unités d’allocation

Optimiser la taille des unités d’allocation

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

NTFS utilise des groupes comme unité d'allocation de disque. Un groupe consiste en un nombre fixe de secteurs de disque. Lorsque vous utilisez la commande Format ou l'Administrateur de disque de NT, les groupes sont connus comme étant les unités d'allocation. Dans NTFS, la taille d'unité d'allocation par défaut dépend

Optimiser la taille des unités d’allocation

de celle
du volume. En utilisant la commande Format à  l’invite de commande pour formater
votre volume NTFS, vous pouvez spécifier la taille des unités d’allocation pour
un volume spécifique. Par exemple, pour formater un volume avec une taille d’unité
d’allocation de 8 Ko, allez à  l’invite de la commande et tapezFormat k: /f:NTFS
/A:8192

Pour en savoir plus sur la commande Format, allez à  l’invite de la commande et
tapezFormat /? ½ more

Si vous ne connaissez pas les caractéristiques des charges de travail du disque,
il est tout à  fait indiqué de commencer par la taille d’unité d’allocation par
défaut de NT. Avant d’installer une grappe RAID ou de nouveaux disques, vous devez
déterminer la taille des transferts moyens de votre sous-système disque et définir
celle de l’unité d’allocation pour qu’elle lui corresponde le plus possible.
En adaptant la taille de l’unité d’allocation à  la quantité de données habituellement
transférée vers et depuis le disque, vous diminuez les ressources consommées par
le sous-système disque et vous obtenez de meilleures performances globales. Pour
déterminer la taille de transfert moyen de votre disque, examinez deux compteurs
de l’Analyseur de performances (Long. moy. de file d’attente lecture disque et
Long. moy. de file d’attente écriture disque) dans l’objet Disque logique. Le
compteur Long. moy. de file d’attente lecture disque mesure le nombre moyen d’octets
transférés à  partir du disque pendant les opérations de lecture, et le compteur
Long. moy. de file d’attente écriture disque le nombre moyen d’octets transférés
sur le disque pendant les opérations d’écriture.

Après avoir mesuré le nombre d’octets écrits et lus sur le sous-système disque,
vous pouvez définir la taille d’unité d’allocation pour optimiser les performances.

Bien entendu, si vous voulez changer la taille d’unité d’allocation pour un système
de fichier du disque physique, vous devez sauvegarder le disque, utiliser la nouvelle
taille d’unité d’allocation pour le formater et restaurer vos données. Tout comme
vous devez mettre en oeuvre plusieurs niveaux de RAID ou des disques autonomes
pour accueillir différentes charges de travail de disques, il vous faudra utiliser
cette même approche lorsque vous formaterez plusieurs grappes RAID et disques
autonomes.
Personnalisez chaque disque physique avec la taille d’unité d’allocation appropriée
pour les caractéristiques de la charge de travail prévue. Si vous ne pouvez pas
déterminer les caractéristiques de la charge, utilisez une taille d’unité d’allocation
plus petite sur les disques destinés à  des charges de travail aléatoires ou gourmandes
en lecture et une taille plus grande pour les disques qui seront soumis à  des
charges de travail séquentielles et gourmandes en écriture.

Téléchargez cette ressource

Checklist de protection contre les ransomwares

Checklist de protection contre les ransomwares

Comment évaluer votre niveau de protection contre les ransomwares à la périphérie du réseau, et améliorer vos défenses notamment pour la détection des ransomwares sur les terminaux, la configuration des appareils, les stratégies de sauvegarde, les opérations de délestage... Découvrez la check list complète des facteurs clés pour améliorer immédiatement la sécurité des terminaux.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010

A lire aussi sur le site

Revue Smart DSI

La Revue du Décideur IT