> Tech > Options de stockage dans Windows Azure

Options de stockage dans Windows Azure

Tech - Par iTPro - Publié le 13 décembre 2010
email


Windows Azure a créé une couche de services de stockage constituée de trois types de services, à savoir blob, file d’attente et table (cf. la figure 2). Les rôles Web et Worker peuvent accéder à ces services de stockage. Un blob est un objet binaire de grande

Options de stockage dans Windows Azure

taille et peut stocker des volumes importants de données, notamment des images, vidéos, documents et d’autres données non relationnelles.

Une file d’attente sert de mécanisme d’échange de messages entre les différents rôles. Vous pouvez placer un message en file d’attente et d’autres rôles, même ceux s’exécutant sur différentes machines, peuvent les récupérer. Il s’agit d’une forme d’informatique collaborative, où un rôle est capable d’interagir avec un autre de manière asynchrone. Le stockage de type table est destiné à remplacer une base de données relationnelles, dans de nombreux cas en fournissant une structure de données relationnelles partitionnable et stockable sur différents serveurs. Vu de l’extérieur, cela semble une approche intelligente pour faire évoluer le stockage relationnel, car une clé de partition est affectée à chaque ligne de données, avec une clé de ligne. La clé de partition est censée aider Windows Azure à répartir les données sur différents emplacements, aux fins d’évolutivité.

Toujours vu de l’extérieur, les services de stockage semblent incroyablement puissants et évolutifs. Toutefois, ils présentent un certain nombre de problèmes. Le principal concerne le stockage des données et l’accès à celles-ci. L’aspect positif est que le blob pourrait fournir plus de stockage attractif pour les objets binaires de grande taille que ce dont dispose la direction informatique sans le cloud ou sans Windows Azure.

Mais la majorité des données utilisées dans les applications sont relationnelles. Le stockage de type table n’est pas capable de gérer toutes ces données, mais seulement les données à structure simple ou semi-structurées. Bien que la table intègre les mécanismes de distribution avec le concept de clé de partition, elle ne peut en aucun cas se substituer à une base de données relationnelles.

Une base de données relationnelles peut être hébergée par Windows. Outre les trois types de stockage ci-dessus, Microsoft propose également SQL Server dans Windows Azure via SQL Azure Database. Bien que ce composant s’appuie sur SQL Server, il fournit une interface de services aux client dans l’environnement Azure. Et bien que Microsoft fournira au final toutes les fonctionnalités SQL Server disponibles sur le cloud sous SQL Azure, il n’en propose à l’heure actuelle qu’un sous-ensemble.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Endpoint Security : Guide de Mise en œuvre

Endpoint Security : Guide de Mise en œuvre

Détournement d’applications légitimes, élévation de privilèges, logiciels malveillants furtifs : comment les solutions de Endpoint Security permettent elles de faire face aux nouvelles techniques d'attaques complexes ? Découvrez, dans ce Guide Endpoint Security, les perspectives associées à leur mise en œuvre.

Tech - Par iTPro - Publié le 13 décembre 2010