> Tech > Où se trouvent les éléments de la sauvegarde

Où se trouvent les éléments de la sauvegarde

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

Chaque fois que vous sauvegardez WINS, celui-ci place les fichiers de sauvegarde de la base de données dans un sous-répertoire à  deux niveaux appelé \wins_bak\new (sous le chemin de sauvegarde de la base de données WINS actuellement configuré). Sous NT, la racine du dossier de sauvegarde est par défaut \%systemroot%\system32\wins

Où se trouvent les éléments de la sauvegarde

\backup,
ce qui donne comme chemin complet
de l’emplacement par défaut: \%systemroot%system32\wins\backup\wins_baknew.

Mais, sous Win2K, la racine du chemin
de sauvegarde est par défaut le dossier
\%systemroot%\system32\wins – et
pas un sous-dossier \backup. La confusion
résultante est accentuée si d’autres
administrateurs ont établi certains serveurs
avec des voies de sauvegarde personnalisées
ou si vous avez fait passer
des serveurs de NT à  Win2K. Par ailleurs,
si vous essayez de sauvegarder manuellement
une base de données WINS sur
un serveur qui n’a pas d’entrée pour son
chemin de sauvegarde de bases de données,
l’utilitaire de gestion WINS vous demandera d’entrer le chemin. Pour déterminer
l’emplacement actuel de vos
sauvegardes WINS, vous devrez examiner
chaque configuration de serveur
WINS. Microsoft vous recommande
d’utiliser le chemin \%systemroot%\ system32wins. Dans tous les cas, utilisez
toujours les disques et les noms de chemins
locaux dans le chemin de destination
de sauvegarde – évitez d’utiliser des
noms d’accès de disques de réseau ou
UNC (Universal Naming Convention).

Téléchargez gratuitement cette ressource

Comment sécuriser la Digital Workplace ?

Comment sécuriser la Digital Workplace ?

Avec le recours généralisé au télétravail, les entreprises ont ouvert davantage leur SI. En dépit des précautions prises, elles ont mécaniquement élargi leur surface d’exposition aux risques. Découvrez 5 axes à ne pas négliger dans ce Top 5 Sécurité du Télétravail.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010