> Tech > Outils de transformation de XML

Outils de transformation de XML

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

Les nouveaux outils de transformation de XML comportent un éditeur de mapping XML à  XML et un éditeur de trace XSL.

Editeur de mapping XML à  XML. Plutôt que d'attendre que les organismes standard aient déterminé la définition ultime d'un type de document XML spécifique, de nombreuses sociétés ont défini

leurs propres structures
de documents XML en fonction
de leurs besoins. Cette initiative risque
de gêner ces entreprises quand elles
voudront échanger des documents
XML avec leurs partenaires. Dans de
tels cas, une société doit mapper le
contenu du document XML de l’autre
société dans son propre format. C’est
là  que XSLT et un processeur XSL entrent
en jeu. (Pour en savoir plus sur
les processeurs XSLT et XML, voir l’article
« Créer des pages Web HTML à  partir de documents XML ».)

L’éditeur de mapping XML à  XML
peut aussi aider au processus de transformation.
Il vous permet de mapper
visuellement un ou plusieurs fichiers
XML source à  un fichier XML cible
unique. L’éditeur permet l’utilisation
d’expressions XPath, de groupages, de
méthodes Java, et de fonctions de
conversion dans le cadre des instructions
de mapping. Comme résultat du
mapping, l’éditeur, un fichier XSLT, qui
servira pour transformer n’importe
quel document XML associé (source).

La DTD (ou le schéma) est déterminée
par le tag d’emplacement DOCTYPE
(ou xsi:schema) trouvé dans le
document XML source. Les DTD ou les
schémas XML sont utilisés parce qu’ils
contiennent tous les éléments et les caractéristiques
d’éléments nécessaires
pour définir chaque aspect des documents
XML associés. Ainsi, les caractéristiques
d’un élément déterminent s’il
se répète et s’il est facultatif ou obligatoire.

L’éditeur de mapping XML à  XML fonctionne aussi sur HTML et XHTML
(Extended HTML). Normalement, les
documents HTML et XHTML n’ont pas
de DTD, donc l’éditeur de mapping ne
peut opérer sur ces documents que si
le développeur a créé une DTD pour la
portion du document utilisée dans le
mapping.

Dès que vous avez indiqué la DTD
ou le schéma, l’éditeur génère un document
XML exemple qui servira pour
le mapping. Vous pouvez ajouter des
DTD ou des schémas à  tout moment
en sélectionnant Mapping, en choisissant
Add Source Files, et en précisant
le nom du ou des documents source
supplémentaires. Là , vous pouvez modifier,
supprimer et sauvegarder les
mappings pour usage ultérieur.

Une fois les mappings définis, vous
pouvez générer un fichier XSLT pour
effectuer la transformation. L’éditeur
de mapping XML à  XML utilise le processeur
Xalan (un processeur XSLT)
pour procéder à  la transformation.
Xalan utilise le fichier XSLT et le(s) document(
s) XML source pour créer le
document XML cible. Pour plus de détails
sur le processeur Xalan, visitez
http://xml.apache.org/xalan-j.

Dans l’éditeur de
mapping XML à  XML : Le document
source utilisé est AddressBook.dtd et
la DTD cible est PhoneBook.dtd. Les
résultats se trouvent dans le fichier
nommé AddressInfo.xmx (l’extension
de fichier .xmx est obligatoire).

Après avoir généré votre script
XSLT, vous pouvez l’appliquer à  un fichier
XML en sélectionnant les fichiers
XML et XSL dans la vue Navigator et en
sélectionnant Apply XSL dans le menu
pop-up. Vous pouvez visualiser les résultats
dans l’outil XSL Trace.

Pour associer les noeuds (éléments
ou attributs) du fichier source aux
noeuds du fichier cible, sélectionnez
d’abord un ou plusieurs noeuds (dans
le fichier source). Ensuite, faites-les
glisser vers un noeud du fichier cible et
relâchez le bouton de la souris. Pour
sélectionner plus d’un noeud, utilisez
la touche Ctrl. On peut :

• mapper un attribut à  un attribut ou à 
un élément

• mapper un élément à  un élément ou
à  un attribut

• mapper plusieurs noeuds à  un noeud

L’éditeur de mapping présente une
fonction intéressante : la commande
Match by Name, qui permet de mapper
des noeuds avec des noms communs.
Après avoir sélectionné un ou plusieurs
noeuds à  partir du fichier source,
cliquez sur l’icône Mapping dans la
barre d’outils puis sélectionnez Match
by Name. L’outil mappera les noeuds
source sélectionnés et (si possible)
leurs noeuds enfants aux noeuds cible
sélectionnés et à  leurs enfants. Cette
opération de matching continue jusqu’à 
ce que tous les descendants avec
des noms communs soient mappés.

Comme nous l’avons déjà  dit, une
fois que le mapping est terminé, vous
pouvez créer un fichier XSLT en procédant
ainsi :

1. Double-cliquez sur votre fichier
.xmx dans la vue Navigator pour ouvrir
le fichier de session de mapping
XML dans l’éditeur de mapping XML
à  XML.

2. Sélectionnez Mapping, cliquez sur
Generate XSLT Script, et indiquez le
dossier qui doit contenir le fichier
XSLT.

3. Entrez le nom du fichier XSLT (dans
ce cas, MyAddressBook2 Phone.xsl)
et cliquez sur Finish.

Le nouveau fichier XSLT apparaît
dans la vue Navigator et dans l’éditeur
System pour votre examen.

Editeur de trace XSL. L’éditeur
de trace XSL vous permet de
visualiser, éditer et déboguer des
fichiers XSLT. Vous pouvez utiliser
l’éditeur de trace pour explorer visuellement
un fichier XSLT et voir les règles
de transformation se mettre en
évidence au fur et à  mesure de leur
exécution.

Vous pouvez visualiser le document XML source et le document XML
ou HTML résultant pendant l’opération
de transformation, ou bien attendre
jusqu’à  la fin et examiner le résultat
final. Le processeur Xalan utilise
le fichier XSLT et le(s) fichier(s) XML
source comme entrée pour créer le fichier
XML, HTML ou XHTML cible.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Comment cerner la maturité digitale de votre entreprise ?

Comment cerner la maturité digitale de votre entreprise ?

Conçu pour les directions IT et Métiers, ce guide vous permettra d'évaluer précisément vos processus de communication client, d'identifier vos lacunes et points d'inflexion pour établir un plan d’actions capable de soutenir durablement votre évolution. Bénéficiez maintenant d'une feuille de route complète.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010