> Tech > Pourquoi utiliser MOM et pas un autre produit ? (4)

Pourquoi utiliser MOM et pas un autre produit ? (4)

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

Des règles fournies en standard

L'interêt d'utiliser Microsoft Operations Manager est de bénéficier en standard de plusieurs milliers de règles de supervision écrites par les équipes de développement Microsoft de chaque produit. Concernant la supervision de l'Active Directory, Microsoft met à  disposition plus de 200 règles écrites les experts de

Pourquoi utiliser MOM et pas un autre produit ? (4)

l’Active Directory
chez Microsoft.

A noter : au niveau d’un certain
nombre de règles de surveillance
(compteurs ou évènements), l’onglet « Base de connaissance » est renseigné
et permet de fournir une explication
pour une éventuelle résolution. Cette
base de connaissance peut être enrichie
au jour le jour au sein de l’entreprise.
Voir Schéma 8 : Base de connaissances

Le module Active Directory

• Fournit des scripts et des remontées
d’alertes pour la disponibilité, les
performances et la gestion de la capacité :

– Disponibilité : Non réponse de l’AD
Non réponse du DNS, Indisponibilité du Global
Catalogue, Défaillance de la réplication

– Performances : Topologie de domaine, Relation d’approbation, Topologie de réplication, Rôles FSMO, Collision d’objets, objets fantômes

– Gestion de la capacité : Authentification par seconde, DRA bytes transmis/reçus, compressé/non compressé, CPU, mémoires, disques, Délai de réplication
Délai de connexion à  AD, PDC, RID, GC

• Propose plus de 200 règles par défaut
pour la supervision de l’AD

Ce que l’on peut faire pendant une migration Windows 2000

• Surveiller au moment du passage au
mode Mixte : Utiliser les rapports de
Performance et de gestion de capacité
pour s’assurer que les serveurs
AD supporteront la charge

• Surveiller la progression de la migration
– Utiliser l’auto découverte pour
déterminer quels contrôleurs de
domaines sont encore en NT4

– Utiliser les rapports d’audit sur
l’annuaire pour être au courant
des changements de la structure et du schéma

• Surveiller la réplication
– Surveiller la bande passante et
être sûr que l’utilisation du réseau
est OK.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Sécurité Office 365 : 5 erreurs à ne pas commettre

Sécurité Office 365 : 5 erreurs à ne pas commettre

A l’heure où les données des solutions Microsoft de Digital Workplace sont devenues indispensables au bon fonctionnement de l’entreprise, êtes-vous certain de pouvoir compter sur votre plan de sécurité des données et de sauvegarde des identités Microsoft 365, Exchange et Teams ? Découvrez les 5 erreurs à ne pas commettre et les bonnes pratiques recommandées par les Experts DIB France.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010