> Tech > PowerBoots

PowerBoots

Tech - Par iTPro - Publié le 10 novembre 2010
email

Comme l’on peut s’en rendre compte la réalisation de graphiques nécessite de nombreuses lignes de code XAML et de PowerShell. Pour ne pas faillir à notre réputation de « fainéants » nous les informaticiens, il existe une bibliothèque nommée « PowerBoots » qui va doper notre productivité tout en

PowerBoots

limitant, bien sûr, le nombre de lignes de code à écrire…

PowerBoots pourrait bien s’imposer comme LA bibliothèque graphique de choix pour PowerShell. Joel ‘Jaykul’ Bennet (MVP PowerShell) est la personne à l’origine de ce projet, projet que l’on peut trouver sur le site de partage communautaire Codeplex (http://powerboots. codeplex.com/). L’idée de PowerBoots est de faciliter la création d’interfaces graphiques en PowerShell, en offrant une syntaxe simple. PowerBoots s’appuie sur WPF et supporte la gestion des évènements, des threads, et beaucoup d’autres choses. « Boots » est un jeu de mot inventé par Jaykul pour faire un clin d’oeil à la bibliothèque graphique du langage Ruby nommée « shoes ». Chose étonnante, la plupart des fonctionnalités de PowerBoots sont aussi utilisables avec PowerShell v1.

Utilisons PowerBoots pour créer un rectangle :

Boots {
Rectangle -Margin "50,50,50,50" -Width 200 -Height 100 -Stroke
Purple
-StrokeThickness 5 -Fill AntiqueWhite -RadiusX 20 -RadiusY 20
}

2-3 lignes de code pour faire un rectangle en WPF, qui dit mieux? Pour afficher une image dans une fenêtre, c’est très simple aussi :

Boots {
Image -Source D:\Photos\Motos\gsx650f1.jpg -MaxWidth 400
} -Title "Now those are some powerful boots!" –Async

Enfin, notre « classique » barregraphe des processus les plus consommateurs de mémoire en 6 lignes (hors fermeture des accolades) :

Boots {
Chart -MinWidth 200 -MinHeight 150 -Theme Theme3
{
DataSeries {
get-process| sort PM -Desc | Select -First 5
| %{
DataPoint -AxisXLabel ($_.ProcessName) –
YValue ($_.PM/1MB)
}
}
}
} -Title "Boots – Top 5 des processus les plus gourmands"

Conclusion

Comme vous avez pu vous en rendre compte, il existe une multitude de possibilités pour créer des graphiques simples comme complexes avec PowerShell. Ceci étant, il en existe encore probablement bien d’autres. Nous aurions pu mentionner, par exemple, les PowerGadgets. Ces derniers sont des puissants widgets au design réussi à insérer dans le volet Windows et dont la logique est à écrire en PowerShell. Mais les PowerGadgets ont déjà fait l’objet d’un article dans un précédent numéro d’IT Pro Magazine. Pour résumer cette série d’articles sur la création d’interfaces graphiques, il est difficile de dire laquelle des technologies Windows Forms ou WPF est la mieux. Le choix se fera, à mon avis, en fonction du temps et des compétences dont vous disposez déjà. Vous devez garder à l’esprit que WPF est la technologie qui succède à Windows Forms, par conséquent si vous débutez, je vous conseille vivement d’opter pour WPF. Ceci étant, soyons lucides, comme il s’agit de quelque chose de nouveau, vous ne trouverez certainement que peu d’aide sur Internet, pour vous aider à surmonter vos éventuels problèmes.

Une dernière chose : n’oubliez pas que pour utiliser WPF PowerShell v2 est nécessaire. La version 2 de PowerShell est extrêmement récente et donc encore peu déployée. Si vous devez fournir un script avec interface graphique devant s’exécuter sur un grand nombre d’ordinateurs, il sera donc préférable d’utiliser le couple PowerShellv1/Windows Forms.
 

Téléchargez gratuitement cette ressource

TOP 5 Modernisation & Sécurité des Postes Clients

TOP 5 Modernisation & Sécurité des Postes Clients

Pour aider les entreprises à allier les restrictions liées à la crise et la nécessaire modernisation de leurs outils pour gagner en réactivité, souplesse et sécurité, DIB-France lance une nouvelle offre « Cloud-In-One » combinant simplement IaaS et DaaS dans le Cloud, de façon augmentée.

Tech - Par iTPro - Publié le 10 novembre 2010