> Tech > Préparer les programmes pour la collecte PEX

Préparer les programmes pour la collecte PEX

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

Avant de collecter les données statistiques PEX, le DBA s’est assuré que les programmes qui s’exécutaient pendant la session de test étaient qualifiés pour PEX. Autrement dit, pour tous les programmes et programmes de service, PEX était autorisé à collecter au niveau le plus bas du

programme (c’est-à-dire au niveau procédural). Le DBA savait parfaitement que le comportement par défaut de la collecte de statistiques PEX est de résumer au PEP (program entry point) principal.

Vous pouvez utiliser les deux commandes suivantes pour qualifier pour PEX les programmes existants :

CHGPGM PGM(ACMEPGMLIB/*ALL)
ENBPFRCOL(*ENTRYEXIT)

CHGSRVPGM SRVPGM( ACMEPGMLIB/*ALL)
ENBPFRCOL(*ENTRYEXIT)

Le DBA a également modifié les paramètres du compilateur afin que la qualification PEX soit l’option par défaut. Cette approche proactive garantit que les données PEX au niveau procédural peuvent être capturées pendant le cycle de vie de développement du programme.
Collecter des statistiques de programme. Le DBA était maintenant prêt à commencer à collecter des données PEX. Avant le démarrage du batch nocturne, le DBA a entré la commande STRPEX (Start PEX Collection) de la manière suivante :

STRPEX SSNID(LIGHTLY101) DFN(NIGHTLY1)

Le DBA a utilisé le paramètre SSNID (Session ID) pour identifier cette collection de façon unique. Il l’a aussi utilisé ultérieurement comme un nom de membre quand les données ont été écrites dans les fichiers de données PEX. Pour former la valeur SSNID, le DBA a ajouté un numéro de séquence (01, par exemple) au nom de définition afin de pouvoir sauvegarder différentes collectes PEX pour des sessions répétitives de la définition NIGHTLY1.Le nom DFN (Definition) correspond au nom de la définition plate stats créée précédemment. Le collecteur est resté en sommeil jusqu’à ce que démarre un job portant le nom NIGHTLY1. Quand ce job s’est terminé, le DBA a mis fin à la collecte PEX par la commande suivante : ENDPEX SSNID(LIGHTLY101) DTALIB(ACMEPEXDTA) TEXT( ‘Nightly batch job from Tuesday’ Le paramètre DTALIB (Data Library) indique le nom d’une bibliothèque OS/400 existante, laquelle contiendra les fichiers que PEX y écrira. Si les fichiers n’existent pas, ils seront créés. La valeur session ID sert à nommer le membre qui sera ajouté à chaque fichier PEX. Si le membre existe déjà, il, y aura une erreur. Le DBA peut ensuite réémettre la commande ENDPEX avec un nom de membre différent ou avec le paramètre RPLDTA (Replace Data) mis à *YES.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Protection des Données : 10 Best Practices

Protection des Données : 10 Best Practices

Le TOP 10 des meilleures pratiques, processus et solutions de sécurité pour mettre en œuvre une protection efficace des données et limiter au maximum les répercutions d’une violation de données.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010