> Tech > Prérequis pour le déploiement de VMware ESXi 4.1

Prérequis pour le déploiement de VMware ESXi 4.1

Tech - Par iTPro - Publié le 19 juin 2012
email

Voici les éléments dont vous allez avoir besoin pour vos serveurs VMware.

Prérequis pour le déploiement de VMware ESXi 4.1

Un serveur Windows 2008 (R2) 64bits disposant des modules suivants d’installés :

  • VMware vCenter 4.1
  • SDK PERL (pour le service en écoute sur le port 3333)
  • Powershell V2
  • SDK PowerCli

Un serveur Linux disposant des modules suivants d’installés :

  • Lighttpd
  • Dhcpd
  • PXE
  • Lance-boot.tgz
  • Sources ESXi 4.1

Un serveur vierge (barebone) qui servira de nouvel hôte à déployer,
Un contrôleur de domaine Active Directory,
Un serveur NTP

Description des briques applicatives d’infrastructure

vCenter
Ce serveur héberge les scripts PowerCli et le composant VMware vCenter.
Il reçoit les « birthmessages » du middleware afin d’exécuter les scripts PowerCli de post configuration avec les bons paramètres.

Middleware ESX Automated Configuration Midwife
Il s’agit d’un programme téléchargé sur le nouvel hôte à déployer via PXE. Les sources sont hébergées sur e serveur PXE/DHCP. Une fois le nouvel ESXi installé, le programme envoie au vCenter un « Birthmessage » contenant l’adresse IP et le nom du nouvel hôte. Ceci déclenche l’exécution des scripts PowerCli.

Serveur PXE/DHCP
Ce serveur permet de d’installer un système d’exploitation via le réseau. Le serveur à installer (le nouvel hôte ESXi) boote sur une de ses cartes réseau et contacte le serveur PXE/DHCP (en l’occurrence un serveur Linux) pour récupérer son OS. Un fichier kickstart minimal permet de régler les paramètres de partitionnement de l’OS et le mot de passe root du nouvel hôte.

Remarque : Ce serveur embarque également un serveur web minimal (lighhttpd par exemple) pour héberger le fichier kickstart.

Cluster ESX de destination
Ce cluster représente l’infrastructure de destination du nouvel hôte. Les scripts de post configuration Powershell permettent de reproduire la configuration du cluster à l’identique sur le nouvel hôte.

Nouvel hôte
Il s’agit du serveur du futur ESXi.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Sécurité Office 365 : 5 erreurs à ne pas commettre

Sécurité Office 365 : 5 erreurs à ne pas commettre

A l’heure où les données des solutions Microsoft de Digital Workplace sont devenues indispensables au bon fonctionnement de l’entreprise, êtes-vous certain de pouvoir compter sur votre plan de sécurité des données et de sauvegarde des identités Microsoft 365, Exchange et Teams ? Découvrez les 5 erreurs à ne pas commettre et les bonnes pratiques recommandées par les Experts DIB France.

Tech - Par iTPro - Publié le 19 juin 2012