> Tech > Les prérequis processeur, mémoire et logiciels pour Exchange 2010

Les prérequis processeur, mémoire et logiciels pour Exchange 2010

Tech - Par iTPro - Publié le 12 juillet 2012
email

Pour mettre en place Exchange 2010 en production, l’utilisation d’un processeur 64 bits est obligatoire.

Les prérequis processeur, mémoire et logiciels pour Exchange 2010

Seuls les processeurs compatibles avec les jeux d’instructions AMD64 (AMD) et EMT64 (Intel) sont supportés (les processeurs Intel Itanium ne sont pas supportés).

Au niveau matériel, Exchange 2010 est optimisé pour les architectures multi-cores. Les processeurs récents équipés de deux cores ou plus sont donc à privilégier.

Voici un tableau récapitulatif des besoins selon les rôles :

Rôle(s) par serveur Nb. de coeurs minimum recommandé Nb. de coeurs maximum
EDGE 1 12
HUB 1 12
CAS 2 12
Messagerie Unifiée 2 12
MBX 2 12
CAS + HUB 2 12
Rôles multiples 2 24

Concernant les serveurs virtualisés, il est recommandé de prévoir 10% (entre 9 et 12% exactement) de puissance processeur en plus.

Les prérequis mémoire
Deux des objectifs des développeurs de cette version 2010 étaient de réduire au maximum les I/O disques (les baies NAS/SAN étant généralement très coûteuses) et d’améliorer la prise en charge des boîtes aux lettres volumineuses (1Go ou plus). Exchange 2010 a donc été conçu pour utiliser énormément la mémoire vive (principalement pour faire du cache); une grande quantité de mémoire est donc nécessaire pour qu’Exchange 2010 fonctionne correctement.

Voici un tableau récapitulatif des besoins selon les rôles :

Rôle(s) par serveur Mémoire minimum supportée Mémoire par coeur recommandée Mémoire minimum recommandée
EDGE 4 Go 1 Go 4 Go
HUB 4 Go 1 Go 4 Go
CAS 4 Go 2 Go 8 Go
Messagerie Unifiée 4 Go 4 Go 4 Go
MBX 4 Go 4 Go + entre 3 et 30 Mo par boîte A calculer via cette page
CAS + HUB 4 Go 2 Go 8 Go
Rôles multiples 10 Go 10 Go + entre 3 et 30 Mo par boîte A calculer via cette page

Les prérequis logiciels sur Windows Server 2008
Vous pouvez installer Exchange 2010 sur les éditions Standard, Enterprise et Datacenter de Windows Server 2008 x64 Service Pack 2 en version complète (Exchange ne peut pas s’installer sur la version Core ou sur une édition Web Server).

Il faudra ensuite installer le .NET Framework 3.5 Service Pack 1.

Puis le .NET Framework 3.5 SP1 Update.

Ensuite le package PowerShell V2/Windows Remote.

Sur les serveurs hébergeant les rôles HUB et Mailbox, installez aussi le Office Filter Pack qui permet l’indexation des documents Office dans le moteur de recherche de Exchange.

Pour installer les prérequis spécifiques aux rôles Exchange positionnez-vous dans le sous-dossier « Scripts » du dossier d’installation d’Exchange et lancez le script correspondant aux rôles que va accueillir votre serveur :

Rôles Script
CAS, Hub et Mailbox ServerManagerCmd –ip <media>\Scripts\Exchange-Typical.xml
CAS ServerManagerCmd –ip <media>\Scripts\Exchange-CAS.xml
HUB ServerManagerCmd –ip <media>\Scripts\Exchange-Hub.xml
Mailbox ServerManagerCmd –ip <media>\Scripts\Exchange-MBX.xml
UM ServerManagerCmd –ip <media>\Scripts\Exchange-UM.xml
Edge ServerManagerCmd –ip <media>\Scripts\Exchange-Edge.xml

Si vous avez installé le rôle CAS, exécutez la commande : sc config NetTcpPortSharing start= auto

Ensuite, redémarrez le serveur et lancez l’installation de Exchange par l’interface graphique ou par les commutateurs en ligne de commande décrites plus loin.

Les prérequis logiciels sur Windows Server 2008 R2
Vous pouvez installer Exchange 2010 sur les éditions Standard, Enterprise et Datacenter de Windows Server 2008 R2 en version complète (Exchange ne peut pas s’installer sur la version Core ou sur une édition Web Server).

Sur les serveurs hébergeant les rôles HUB et Mailbox, installez le Office Filter Pack qui permet l’indexation des documents Office dans le moteur de recherche d’Exchange.

Pour installer les prérequis spécifiques aux rôles Exchange lancez une console Windows PowerShell, tapez Import-Module ServerManager et lancez le script correspondant aux rôles que va accueillir votre serveur :

Rôles Script
CAS, Hub et Mailbox Add-WindowsFeature NET-Framework,RSAT-ADDS,Web-Server,Web-Basic-Auth,Web-Windows-Auth,Web-Metabase,Web-Net-Ext,Web-Lgcy-Mgmt-Console,WAS-Process-Model,RSAT-Web-Server,Web-ISAPI-Ext,Web-Digest-Auth,Web-Dyn-Compression,NET-HTTP-Activation,RPC-Over-HTTP-ProxySet-Service NetTcpPortSharing -StartupType Automatic
CAS Add-WindowsFeature NET-Framework,RSAT-ADDS,Web-Server,Web-Basic-Auth,Web-Windows-Auth,Web-Metabase,Web-Net-Ext,Web-Lgcy-Mgmt-Console,WAS-Process-Model,RSAT-Web-Server,Web-ISAPI-Ext,Web-Digest-Auth,Web-Dyn-Compression,NET-HTTP-Activation,RPC-Over-HTTP-ProxySet-Service NetTcpPortSharing -StartupType Automatic
HUB ou Mailbox Add-WindowsFeature NET-Framework,RSAT-ADDS,Web-Server,Web-Basic-Auth,Web-Windows-Auth,Web-Metabase,Web-Net-Ext,Web-Lgcy-Mgmt-Console,WAS-Process-Model,RSAT-Web-Server
UM Add-WindowsFeature NET-Framework,RSAT-ADDS,Web-Server,Web-Basic-Auth,Web-Windows-Auth,Web-Metabase,Web-Net-Ext,Web-Lgcy-Mgmt-Console,WAS-Process-Model,RSAT-Web-Server,Desktop-Experience
Edge Add-WindowsFeature NET-Framework,RSAT-ADDS,ADLDS

Ensuite, redémarrez le serveur et lancez l’installation de Exchange par l’interface graphique ou par les commutateurs en ligne de commande décrites plus loin.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Endpoint Security : Etude IDC Enjeux & Perspectives

Endpoint Security : Etude IDC Enjeux & Perspectives

Quel est l'état de l'art des solutions de Endpoint Security et les perspectives associées à leur utilisation ? Comment garantir la sécurité des environnements sensibles en bloquant au plus tôt les cyber attaques sophistiquées, avant qu’elles n'impactent durablement vos environnements de travail ?

Tech - Par iTPro - Publié le 12 juillet 2012