> Tech > Prêt, partez !

Prêt, partez !

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

On est désormais prêt à  installer la nouvelle version ! La suite de cet article fournit des instructions de base concernant la procédure d'installation automatique. Celle-ci est la méthode la plus recommandée. Si l'on doit utiliser la méthode manuelle (basée sur les critères définis dans la seconde étape de la

Prêt, partez !

première partie), il vaut mieux consulter la documentation  » AS/400 Software Installation
 » pour trouver des instructions détaillées.



Le processus d’installation automatique de la nouvelle version du système et des
produits sous licence conserve l’environnement existant (AS/400 ou Système/36),
les valeurs systèmes et la configuration pendant qu’il remplace les éléments suivants
:



· Le code IBM interne sous licence,

· Le système OS/400,

· Les programmes sous licence et certains éléments de programmes sous licence
installés sur le système,

· Le code de langue installé sur le système comme langue primaire.



Si au cours du processus d’installation la veilleuse d’alerte apparaît, se référer
au Chapitre 5 de la documentation  » AS/400 Software Installation  » pour poursuivre
en consultant la liste des codes SRC et autres instructions. Il y a une seule
exception à  laquelle il faut faire attention lorsque la veilleuse apparaît : si
le code SRC commence par A6. Les codes A6 veulent dire que le système attend une
intervention, par exemple répondre à  un message ou préparer une unité.



Pour installer la nouvelle version il faut suivre les instructions suivantes :




Etape 1 : Préparer les CD-ROM dans leur ordre d’utilisation.



Etape 2 : Charger le CD-ROM qui contient le code interne sous
licence. Attendre que l’indicateur d’activité du CD-ROM s’éteigne.



Etape 3 : Sélectionner le mode Normal sur le panneau de contrôle.




Etape 4 : Exécuter la commande PWRDWNSYS (Mettre le système hors
tension) de la façon suivante :



PWRDWNSYS IMMED RESTART(*YES) IPLSRC(D)



Cette commande va lancer un IPL. On remarque que les codes SRC vont continuer
à  s’afficher sur l’écran du panneau de contrôle.



Etape 5 : L’écran  » Code Interne sous Licence  » apparaît. Tant
que l’installation n’est pas complète on peut avoir un écran vide pendant environ
cinq minutes puis l’affichage  » IPL en cours « . Aucune de ces deux situations
ne demande une intervention.



Etape 6 : On charge le volume suivant quand cela est demandé.
Cette indication apparaîtra plusieurs fois pendant le processus d’installation.
Une fois le volume chargé, il faut répondre à  la demande de poursuite du processus.
La réponse donnée dépend des volumes qu’il reste à  traiter. La réponse G commande
au processus d’installation de continuer avec le volume suivant. La réponse X
indique qu’il n’y a plus de volume à  traiter.



Etape 7 : Le processus d’installation va ensuite charger le système
puis les programmes sous licence. Au cours de ce processus, il peut s’afficher
des écrans contenant des informations sur l’état d’avancement de la procédure.
L’ensemble de ces étapes peut être long, au moins deux heures. Le temps nécessaire
dépend du temps de restauration nécessaire au système. Au fur et à  mesure que
l’installation se poursuit il n’y a pas besoin de répondre aux différents écrans
d’information qui s’affichent.

Une fois que tous les CD-ROM ont été lus, il faut s’attendre à  devoir patienter
un moment pendant que le processus se poursuit. Le processus tourne tout seul
tant que la mire d’ouverture n’apparaît pas.



Etape 8 : Une fois l’installation terminée, l’écran s’ouverture
apparaît sur l’écran. Si le message  » Installation automatique non-achevée  » s’affiche,
il faut se signer sous QSECOFR et consulter les instructions dans l’Annexe A,
 » Procédures de reprise « , de la documentation  » AS/400 Software Installation
 » pour poursuivre. Si le processus d’installation automatique s’est achevé normalement,
il faut se signer avec le profil QSECOFR et poursuivre l’opération en vérifiant
l’installation, en chargeant d’autres produits, en chargeant les PTF et en mettant
à  jour les clés des logiciels sous licence.



Sur certains systèmes, la procédure INZSYS peut prendre au moins deux heures



Vérification de l’installation. Pour vérifier l’installation, on exécute la commande
GO LICPGM. A l’écran  » Gestion des logiciels sous licence « , choisir l’option
50  » Historique des messages « , puis  » Historique d’installation  » (figure 3).
Faire  » Entrée  » puis lire attentivement les messages trouvés sur l’écran  » Historique
du système « . Si un message indique une erreur ou une installation incomplète
d’un programme, consulter l’Annexe A  » Procédure de reprise « de la documentation
 » AS/400 Software Installation  »



Ensuite, il faut vérifier les états et la compatibilité des programmes sous licences
installés. Pour cela, on utilise l’option 10 du menu LICPGM qui affiche l’état
d’installation des programmes sous licence installés. Un état *COMPATIBLE indique
que le programme est prêt à  être utilisé. Si une différence d’état apparaît entre
la version et le programme, il faut se référer à  la documentation  » AS/400 Software
Installation « .

Charger des produits supplémentaires. On peut maintenant charger des programmes
sous licence supplémentaires et des langues secondaires. Il faut retourner au
menu  » Gestion des logiciels sous licence  » et sélectionner l’option 11,  » Installation
de logiciels sous licence  » (figure 4). Les étapes du chargement de produits supplémentaires
sont similaires à  celles que l’on a déjà  suivies. Il faut sélectionner un programme
à  installer et poursuivre. S’il n’y a pas de produits qui vous intéresse dans
la liste, il faut suivre les instructions spécifiques livrées avec le support
des nouveaux produits.



Charger les PTF. Ensuite, on installe le package des PTF cumulatives, soit celui
livré avec la nouvelle version, soit un nouveau comme cela était suggéré dans
la première partie de cet article. La lettre jointe au cumul des PTF contient
des informations spécifiques concernant l’installation des PTF.



Note : Pour achever l’installation il faut installer les PTF cumulatives ou exécuter
un IPL. Un IPL est requis pour lancer la procédure d’initialisation du système
(INZSYS). Sur certains systèmes la procédure INZSYS peut nécessiter au moins deux
heures, mais sur la plupart elle ne prend que quelques minutes. En plus d’installer
une cumulative de PTF, il est bon d’installer aussi toutes les PTF de groupes
disponibles, particulièrement les PTF HIPER (Voir  » An Introduction to PTFs  »
NEWS/400, juillet 2000, pour trouver des informations sur l’installation des PTF).




Une fois l’IPL achevé on se signe sous QSECOFR pour vérifier dans l’historique
de l’installation (vérification faite avec l’option 50 du menu LICPGM) s’il y
a des messages relatifs au processus INZSYS. Il doit y avoir un message indiquant
qu’INZSYS a commencé ou qu’il est achevé. Si aucun de ces deux messages n’apparaît,
attendre quelques minutes avant de relancer l’option 50. Vérifier l’installation
jusqu’à  obtenir le message de confirmation de l’installation complète d’INZSYS.
Si celui-ci n’apparaît pas au bout d’un délai raisonnable, il faut consulter la
paragraphe  » Reprise de l’exécution de la fonction INZSYS  » dans l’Annexe A de
la documentation  » AS/400 Software Installation « .



La dernière chose à  faire avant de relancer l’exploitation consiste en l’exécution
d’une SAVSYS



Mise à  jour des clés des licences des logiciels. Il faut utiliser la commande
WRKLICINF  » Gérer informations de licence  » pour installer les clés de licence.
Pour chaque produit, on met à  jour la clé et la limite d’utilisation de la licence
pour qu’elle corresponde à  la limite commandée. L’installation des clés de licence
doit être faite dans les 70 jours suivants l’installation de la nouvelle version.




Etape 9 : L’installation de votre nouvelle version est désormais
complète ! La dernière chose à  faire avant de relancer l’exploitation consiste
en l’exécution d’une SAVSYS afin de sauvegarder la nouvelle version et les produits
IBM installés. Quel dommage se serait, si à  cause d’un disque planté juste après
le chargement de la nouvelle version il fallait tout reprendre au début ! Pour
être certain d’échapper à  cette catastrophe il faut exécuter immédiatement les
commandes SAVSYS et SAVLIB LIB(*IBM).



Avant de lancer la sauvegarde, il faut savoir si des travaux de décompression
des objets sont toujours en activité. On ne peut commencer la sauvegarde que si
ces jobs sont désactivés. Pour connaître ces jobs on utilise la commande WRKACTJOB
 » Gestion des travaux actifs  » et on vérifie les états des jobs QDCPOBJx (il peut
y en avoir plusieurs). On est certain qu’ils sont inactifs en mettant le système
en état restreint. Il n’y a pas d’inquiétude à  avoir, les QDCPOBJx seront réactivés
lorsque le système passera de l’état restreint à  l’état normal.









Installation
à  partir d’une bande

Si on
utilise un lecteur de bandes pendant l’installation de la nouvelle version
OS/400, il faut absolument nettoyer l’unité ce jour là . Même si cette opération
semble banale, elle peut épargner bien des ennuis. Le nettoyage du lecteur
immédiatement avant l’installation permet de minimiser les risques d’interruption
dus à  des problèmes simples tels que l’incapacité à  lire la bande à  cause
d’un lecteur sale.

De plus, si le lecteur a déjà  posé des problèmes, il convient de le nettoyer
plusieurs fois, avant chaque bande, au cours de l’installation. Encore une
fois, ce soin préventif dérisoire peut vous épargner des remèdes bien plus
coûteux.


Téléchargez gratuitement cette ressource

Guide de Services Cloud Managés

Guide de Services Cloud Managés

Accélérer votre transformation digitale, protéger et sécuriser vos environnements Cloud avec les offres de support, d'accompagnement et de services managés. Découvrez le TOP 3 des Services Managés pour accompagner la transformation de vos environnements Cloud, gagner en agilité et en sécurité dans un monde d'incertitudes.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010