> Tech > Prêt pour un avenir graphique

Prêt pour un avenir graphique

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

L'AS/400 a souvent été critiqué pour son architecture d'interface utilisateur de type caractères. IBM a répondu à  cette doléance sur plusieurs fronts. Tout d'abord, elle a étendu Operations Navigator jusqu'au point où la plupart des commandes OS/400 sont désormais supportées dans un environnement entièrement graphique et où beaucoup de fonctions

Prêt pour un avenir graphique

ne peuvent être effectuées que graphiquement. Ensuite, le nouveau serveur Web Apache est configuré graphiquement à  partir d’un navigateur.

WebFacing est un développement encore plus marquant : c’est un outil qui permet aux programmes 5250 d’utiliser WebSphere et les JSP (Java Server Pages) pour gérer leur interface utilisateur. On peut utiliser cet outil pour doter d’un navigateur les systèmes existants et les langages de développement classiques (RPG, Cobol, par exemple) pour des affichages graphiques. En repackageant les outils dont les développeurs ont besoin pour créer des applications modernes, IBM a (enfin) envoyé un signe clair en direction d’une version entièrement graphique de l’OS/400 et de son catalogue d’applications.

Bien entendu, la liste des modifications en V5 va bien au-delà  de ce que je viens d’indiquer. Mais le message est clair : la vitalité technique de l’iSeries n’est pas en question. Bien que les ventes des systèmes iSeries aient diminué nettement au premier trimestre de cette année, il me semble qu’un système doté d’une telle vitalité technique regagnera de la vigueur sur le marché dès lors que les utilisateurs, développeurs, consultants et médias auront absorbé et compris l’incroyable histoire de l’iSeries.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Protection des Données : 10 Best Practices

Protection des Données : 10 Best Practices

Le TOP 10 des meilleures pratiques, processus et solutions de sécurité pour mettre en œuvre une protection efficace des données et limiter au maximum les répercutions d’une violation de données.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010