> Tech > Principe de fonctionnement

Principe de fonctionnement

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

La solution OpenSSH/Squid for Windows est relativement simple. Vous installez OpenSSH sur un serveur et sur les clients concernés. Vous n’installez Squid for Windows que sur le système serveur. Côté client, OpenSSH se connecte à votre serveur OpenSSH et ouvre un port séparé sur l’ordinateur client pour écouter le trafic

Principe de fonctionnement

client sur l’adresse localhost. Vous configurez vos applications client (navigateur Web, client e-mail, client chat) pour utiliser un serveur proxy avec l’adresse localhost.

Les applications client envoient ensuite le trafic au port localhost OpenSSH, lequel dirige le trafic vers le serveur OpenSSH sur la connexion cryptée. Le serveur OpenSSH reçoit ensuite ce trafic et le dirige vers Squid for Windows qui, à son tour, l’envoie à sa destination. Cela peut paraître un peu compliqué mais, après l’avoir essayé, vous verrez que c’est facile à comprendre et à mettre en oeuvre. Pour appliquer cette solution, il faudra un ordinateur qui servira de serveur VPN et au moins un ordinateur portable qui servira de client VPN.

OpenSSH et Squid for Windows ne demandent pas beaucoup de mémoire ou de temps de CPU. Par conséquent, vous pouvez facilement utiliser les deux sur pratiquement tout serveur accessible par Internet aux ordinateurs mobiles. Vous pourriez aussi construire le serveur VPN sur un ordinateur de votre réseau domestique, et, si le règlement interne l’autorise, construire sur le réseau de l’entreprise. Avant de mettre en oeuvre cette solution, lisez-la complètement.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Cybersécurité sous contrôle à 360°

Cybersécurité sous contrôle à 360°

Avec Cloud in One, les entreprises ne gagnent pas uniquement en agilité, en modernisation et en flexibilité. Elles gagnent également en sécurité et en résilience pour lutter efficacement contre l’accroissement en nombre et en intensité des cyberattaques. Découvrez l'axe Cybersécurité de la solution Cloud In One.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010