> Tech > Propriétés étendues

Propriétés étendues

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

Access 2002 utilise son support de propriétés étendues pour SQL Server 2000, pour mettre en oeuvre des colonnes lookup pour des tables SQL Server. La fonction propriété étendue permet également de définir des règles de validation (appelées constraints dans SQL Server) à  partir du designer de table visuel et de

Propriétés étendues

créer des
subdatasheets. Pour créer une règle de validation,
faites un clic droit sur une colonne
dans la vue Design d’une table et sélectionnez
la rubrique Properties dans le
menu contextuel. Sélectionnez l’onglet
Check Constraints dans la boîte de dialogue
Properties. Vous pouvez définir le
nom de la contrainte et entrer ou modifier
son expression. Une boîte de texte
Constraint expression vous permet d’indiquer
le message qui apparaîtra quand une
entrée dans la table transgressera la règle
de validation. L’onglet Check Constraints offre également une liste déroulante proposant
des contraintes déjà  existantes.
Pour supprimer une contrainte, sélectionnez-
la puis cliquez sur Delete.

Les développeurs de bases de données
peuvent économiser le temps qu’ils
consacraient auparavant à  de simples
tâches de mise en page quand un subdatasheet
pour une datasheet principale
remplace un formulaire principal ou secondaire
(main form ou sub form). Les
subdatasheets fonctionnent de la même
manière que les sub forms dans des combinaisons
main-form-sub-form. Les développeurs,
concepteurs, ou administrateurs
de bases de données peuvent
utiliser les subdatasheets pour créer des
relations parent-enfant entre des sources
d’enregistrement. Ainsi, un enregistrement
client peut servir de parent pour un
ou plusieurs enregistrements de commande.
Les subdatasheets permettent de
montrer les enregistrements associés à 
une ligne dans une table principale.
Quand vous spécifiez une subdatasheet,
un contrôle d’extension (représenté par
un signe plus) apparaît à  gauche de l’enregistrement
pour la datasheet. Vous
pouvez cliquer sur le signe plus de n’importe
quel enregistrement sur la datasheet
principale pour afficher les enregistrements
associés tirés de la
subdatasheet. Il est ainsi plus facile de visualiser
et de modifier les valeurs dans
deux tables associées.

Pour ajouter une subdatasheet, allez à 
la vue Datasheet de la table et sélectionnez
Insert, Subdatasheet. Créez le nom de la
source d’enregistrement associé – en
choisissant une table, par exemple.
Ensuite, à  partir de la liste déroulante de la
boîte de dialogue Insert Subdatasheet, indiquez
les champs dans les sources main
et sub-record ou child-record auxquels
vous voulez comparer des enregistrements.
Pour dériver des subdatasheets
d’une datasheet principale, choisissez
Format, Subdatasheet, Remove dans la
vue Datasheet d’une table. Vous pouvez
également utiliser ces techniques pour gérer
les subdatasheets pour d’autres objets
de base de données renvoyant des lignes
(vues, par exemple).

Téléchargez gratuitement cette ressource

Le Guide d’Orchestration du Parcours client

Le Guide d’Orchestration du Parcours client

Au-delà de la clarification des nouveaux concepts de gestion du parcours client, ce guide vous permettra de définir, créer et mettre œuvre une orchestration complète articulée autour des trois volets essentiels au succès de l’expérience client et de l’entreprise.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010