> Tech > Qu’offrent les SAN ? – Evolutivité

Qu’offrent les SAN ? – Evolutivité

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

Jusqu'à  présent, les administrateurs Windows n'étaient pas suffisamment motivés pour adopter les SAN en masse. Mais la croissance des données à  stocker dans tous les environnements, Windows compris, a conduit les administrateurs, concepteurs de système, et directeurs informatiques, à  rechercher fiévreusement des technologies répondant aux critères d'évolutivité, de disponibilité, de

fiabilité, de
manageabilité et de TCO (coût total de
possession) des données. De nombreuses
entreprises ont atteint les limites
des DAS, mais les SAN répondent
à  toutes ces exigences.

Evolutivité. Les SAN font merveille
en matière d’évolutivité de la capacité.
S’il est plutôt facile et économique de
construire un serveur de 300 Go avec
un DAS, ce même DAS ne convient pas
pour un serveur de 4 To ou 5 To. En
permettant aux concepteurs de bâtir
des unités de disque sur le contrôleur
du SAN pour présenter l’OS comme
des LUN, les SAN rendent une telle
tâche beaucoup plus réaliste. Les
concepteurs de systèmes avec SAN
peuvent envisager plusieurs téra-octets
de stockage et encore beaucoup
de marge de croissance.

Il ne suffit pas de déployer de
grandes quantités de stockage, encore
faut-il que les performances soient satisfaisantes.
De nombreux utilisateurs
pensent, à  tort, que les SAN sont plus
performants que le DAS. Bien que l’interconnexion
SAN (de 100 Mbps à  2
Gbps) soit par nature plus rapide que
les vitesses du bus SCSI (de 40 Mbps à 
80 Mbps), tous ceux qui ont traité des
applications de gestion dans l’environnement
Windows (SQL Server,
Exchange Server, par exemple) savent
que l’important est le nombre d’I/O
par seconde, et pas le nombre de
méga-octets.

D’ailleurs, les SAN ne délivrent pas
forcément plus d’I/O par seconde que
DAS pour un LUN donné. Mais les SAN
offrent une infrastructure de type Fibre
Channel, laquelle se prête beaucoup mieux à  l’évolutivité que les DAS classiques
basés sur des bus SCSI. Si l’on
s’en tient aux performances d’I/O générales,
la plupart des utilisateurs
constatent que les performances des
SAN sont équivalentes à  celles de DAS.
Mais quand on vise des performances
d’I/O supérieures, il faut augmenter le
nombre de lecteurs de disque disponibles
dans une unité donnée. En général,
la plupart des implémentations
SAN offrent un plus grand degré d’évolutivité
de disque par LUN que DAS.
Bien que le SAN ne fournisse pas de
performances brutes supérieures au
DAS, il donne le moyen de faire évoluer
les performances d’I/O en même
temps que la capacité.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Endpoint Security : Guide de Mise en œuvre

Endpoint Security : Guide de Mise en œuvre

Détournement d’applications légitimes, élévation de privilèges, logiciels malveillants furtifs : comment les solutions de Endpoint Security permettent elles de faire face aux nouvelles techniques d'attaques complexes ? Découvrez, dans ce Guide Endpoint Security, les perspectives associées à leur mise en œuvre.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010

A lire aussi sur le site

Revue Smart DSI

La Revue du Décideur IT