> Tech > Que peut-on faire avec un AGL ?

Que peut-on faire avec un AGL ?

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

Les AGL, et Adélia en particulier, permettent de créer des programmes interactifs standards (avec ou sans sous-fichier, avec plusieurs sous-fichiers dans un même écran, avec des sous-fichiers en création/mise à  jour), mais aussi des fenêtres et des programmes batch (avec ou sans PRTF). L'éditeur de maquettes d'Adélia est bien supérieur

Que peut-on faire avec un AGL ?

au maquetteur d’écran SDA et a fortiori au maquetteur d’états RLU. Le même maquetteur est d’ailleurs utilisé pour les programmes interactifs et batchs, à  quelques aménagements près. Quand on sait créer une maquette écran, il ne reste plus grand chose à  apprendre pour créer une maquette d’état. Adélia gère les sauts de page, là  encore le programmeur peut se concentrer sur la logique du traitement et non pas sur des problèmes d’indicateurs, de compteurs, bref des problèmes de langage. Combien de fois avez-vous préféré utiliser Query ou SQL pour créer une analyse, plutôt que d’écrire un programme RPG (qui aurait pourtant été plus performant), parce que cela vous ennuyait de l’écrire en RPG ?

Téléchargez gratuitement cette ressource

Protection des Données : 10 Best Practices

Protection des Données : 10 Best Practices

Le TOP 10 des meilleures pratiques, processus et solutions de sécurité pour mettre en œuvre une protection efficace des données et limiter au maximum les répercutions d’une violation de données.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010